News

Après avoir triplé en 2017, deux biotechs perdent 90% en 2018

Après avoir quasiment triplé en 2017, le cours de deux sociétés Biotechs cotées à Londres a été divisé par 10 en 2018. Ceci rappelle aux investisseurs l'aspect binaire d'un investissement dans une Biotech. 

FARON PHARMA : UN ÉCHEC EN PHASE 3

La spéculation qui a eu lieu en 2017 (son cours avait alors progressé de 194%) aura conduit à un crash du titre en 2018 (-93%).

A son pic, le 01/03/18 lorsque le cours était à 890, Faron Pharma était valorisée 318 Millions d'euros. Au dernier cours de 56, la société n'est plus valorisée que 20 Millions d'euros.

La raison de cette déroute boursière en 2018 est liée à la publication de mauvais résultats cliniques de Phase 3 de son produit Traumakine le 11 Mai dernier, dans le traitement du Syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA).

IMMUPHARMA : LA ENCORE, UN ÉCHEC EN PHASE 3

Après une phase de spéculation qui a entouré le titre en 2017 (son cours avait progressé de 227%) a donc conduit au final à un crash du titre en 2018 (-88%).

A son pic, le 03/04/18 lorsque le cours était à 189£, ImmuPharma était valorisée 315 Millions d'euros. Au dernier cours de 21.03, la société n'est plus valorisée que 35 Millions d'euros. Là encore, la raison de la chute du titre est liée à de mauvais résultats cliniques de Phase 3 cette fois-ci dans le traitement du Lupus (annoncé le 17/04/18).

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


s2Member®