News

Baker Bros prêt à renforcer son investissement dans DBV Technologies

Le fonds s'est dit prêt à souscrire pour 75 millions de dollars de titres DBV Technologies dans le cadre de l'augmentation de capital sur le Nasdaq.

Tandis que DBV Technologies a annoncé la semaine dernière une nouvelle levée de fonds au Nasdaq, il était difficile de croire que ce projet pourrait être mené à bien sans l’assentiment des principaux actionnaires de la société, spécialisée dans le traitement des allergies alimentaires. En réalité, c’est plus qu’un simple feu vert qu’a délivré l’américain Baker Bros Advisors : le fond new-yorkais, deuxième actionnaire de DBV après Bpifrance, a indiqué qu’il était prêt à mettre 75 millions de dollars sur la table, soit la moitié du montant maximal de l’opération telle qu’envisagée à ce stade.

Baker Bros. Advisors est initialement entré au capital de DBV Technologies en 2014, avant même l’introduction au Nasdaq, puis a profité de la mise en Bourse aux Etats-Unis en octobre dernier pour se renforcer au capital.

Fondé en 2000 par les frères Julian et Felix Baker, le fonds Baker Bros. affiche désormais plus de 12 milliards de dollars d’encours grâce aux excellentes performances de sa gestion. Les deux frères ne s’expriment jamais dans la presse et Baker Bros. Advisors n’a même pas de site corporatif public, les seules informations disponibles à son sujet sont issues des formulaires trimestriels déposés à la SEC et des brèves notices biographiques des Baker mentionnées par les entreprises dont ils sont administrateurs.

Julian Baker (48 ans) au profil plus financier est diplômé magna cum laude de Harvard et a travaillé dans la branche private equity de Credit Suisse First Boston tandis que Felix Baker (46 ans) a suivi des études de biologie et obtenu un Ph.D. en immunologie à Stanford. Dès 1994 Julian a lancé un premier fonds d’investissement dans les biotechnologies en association avec les héritiers du conglomérat Loews Corporation, membres de la famille Tisch (49e fortune familiale des USA selon Forbes).

En 2000, les deux frères ont lancé Baker Bros. Advisors pour mettre en oeuvre leurs expertises complémentaires dans le domaine des sociétés innovantes des sciences de la vie. Le fonds investit presque exclusivement dans des sociétés de biotechnologies cotées, parfois à des stades précoces (préclinique dans certains cas). En dehors des partners, les principaux actionnaires sont des fonds de dotation universitaires, institutionnels ou caritatifs, plutôt des investisseurs qui partagent une vision de long terme. C’est l’approche que suivent les frères Baker, n’hésitant pas à conserver des lignes pendant des années et à renforcer les plus fortes convictions dans la durée.

Schématiquement 90 % de l’encours est investi dans des small et mid caps, le solde étant constitué de quelques big caps (à l’image de Gilead). Les sociétés américaines sont très majoritaires dans le portefeuille, mais Baker Bros. a aussi investi au capital du danois Ascendis Pharma, des français Cellectis, DBV et Erytech*, ou encore des israéliens MediWound ou NeuroDerm. Selon nos informations, le fonds a aussi participé à la levée de fonds récente de BeiGene, société encore non cotée basée à Beijing et qui développe un portefeuille d’anticorps monoclonaux et d’inhibiteurs de la tyrosine kinase (lire également à ce sujet notre article sur les sciences de la vie en Chine dans la dernière lettre mensuelle).

Par deux fois déjà depuis le début de l’année 2015, rapporte Bloomberg, le fonds a enregistré un gain instantané de plus de 1 milliard de dollars sur une seule position : lorsque Alexion a annoncé une OPA sur Synageva pour 8,4 milliards de dollars et lorsque AbbVie a racheté Pharmacyclics.

Voici l’évolution du montant des actifs au cours des derniers trimestres. À fin mars 2015 la barre de 10 milliards de dollars a été largement franchie avec plus de 12 milliards d'actif net :

Bien que ne représentant que 0,3 % de l'actif total, DBV Technologies figurait tout de même dans le top 30 des positions du fonds (sur 136 au total au 31 mars dernier).

Seules une dizaine de positions représentaient plus que 1 % de l'encours :

Pharmacyclics 19,24%
Incyte (convertibles) 11,66%
Incyte 11,32%
Synageva 9,46%
Seattle Genetics 8,49%
Salix (convertibles) 6,99%
Acadia 5,55%
BioMarin 4,35%
Genomic Health 3,47%
Anacor 2,02%
BioMarin (convertibles) 1,29%

 

* Nota : la législation américaine (Securities Exchange Act) qui régit les déclarations trimestrielles des positions des gérants institutionnels selon le formulaire 13F implique de ne pas déclarer les positions détenues sur des titres non cotés aux USA ni les titres cotés seulement sous la forme d'ADR (alors que la déclaration est obligatoire pour les ADS). Cela explique que l'investissement de Baker Bros Advisors dans Erytech, coté seulement sous la forme d'ADR outre-Atlantique, n'apparaisse pas dans les 13F. En revanche la participation de BBA dans Erytech a fait l'objet d'une déclaration à l'AMF.

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

s2Member®