News

Financements des Biotechs: Bilan et Projections 2019

En 2019, sur les 4 premiers mois de l'année, le nombre d'opérations de refinancements sur les 36 biotechs françaises a augmenté de 75% par rapport à la même période de 2018. Cependant, les montants levés ont baissé de 23% malgré deux opérations significatives de Genfit et de DBV qui ont été respectivement la 4e et la 7e plus forte levée depuis 2017. Signe d'un manque de soutien de la part des investisseurs, les Biotechs françaises font de plus en plus appel à des financements alternatifs (prêts, oblig. convertibles), et les opérations Dilutives prennent une large place dans les types de financements. Pour autant, Mars 2019 a été le 3e mois le plus important des 28 derniers mois en terme de montants levés, tandis qu'Avril 2019 a été le 7e mois le plus important. Enfin, les partenariats se font plus rares qu'en 2018.

  • Davantage d'opérations de Refinancement sur les 4 premiers mois de 2019 vs 2018 et 2017

A fin Avril 2019, 14 opérations de refinancement ont été annoncées par les Biotechs françaises avec 342 M EUR levés. Contre 8 opérations en 2018 à la même période (445 M EUR levés) et également 8 opérations en 2017 à la même période (163 M EUR levés, hors IPOs).

Le montant moyen par opération de refinancement a été de 24 Millions EUR sur les 4 premiers mois de 2019, contre 56 Millions EUR en 2018 sur la même période et 20 Millions EUR en 2017.

Les Augmentations de capital ont représenté 42% du nombre d'opérations et 78% des montants levés. Les opérations de Genfit (137,6 M EUR), Nanobiotix (29,5 M EUR) et de DBV (72,1 M EUR) ont compté à elles seules pour 70% du Total des montants levés sur les 4 premiers mois de l' année.

On note une forte augmentation du recours aux financements "alternatifs" par Prêts et par Obligations convertibles : 6 opérations de ce type ont été annoncées sur les 4 premiers mois de l'année, contre aucun financement en 2018 à la même période et seulement 2 financements en 2017 à la même période. Les montants cumulés de ces programmes de financements alternatifs ont été de 65 Millions EUR en 2019, ce qui correspond au même Montant total de ce type de financement sur la période Novembre 2017 - Décembre 2018.

Le nombre de Partenariats a été divisé par 2 par rapport 2018, avec seulement 12,1 Millions EUR levés sur les 4 premiers mois de l'année. C'est 10 fois moins que le cumul de 122,8 Millions sur la même période de 2018.

Sur les 4 premiers mois de l'année, les Augmentations de capital ont représenté 42% du nombre d'opérations et 78% des montants levés. Les opérations de Genfit (137,6 M EUR), Nanobiotix (29,5 M EUR) et de DBV (72,1 M EUR) ont compté à elles seules pour 70% du Total des montants levés (tout type de refinancements confondus) sur les 4 premiers mois de l' année.

Il est à noter que le nombre de Partenariats a été divisé par 2 par rapport 2018, avec seulement 12 Millions EUR levés sur les 4 premiers mois de l'année, contre 122,8 Millions EUR sur la même période de 2018.

  • Projections des Financements des Biotechs françaises pour 2019

Les Biotechs françaises ont terminé 2018 avec 1,66 Milliards de trésorerie disponible (contre 1,60 Milliards EUR à fin 2018). Leurs derniers chiffres de consommation de trésorerie font état d'un cash burn trimestriel de 250 Millions EUR (en cumul, pour les 32 biotechs françaises), soit 1 Milliard EUR par an.

Leur autonomie financière est à l'heure actuelle de 18 mois en moyenne et de 12 mois en médiane. Cette forte variabilité entre la moyenne et la médiane s'explique par un secteur à deux vitesses, entre par exemple 9 sociétés qui disposent de plus de 24 mois d'autonomie financière et 9 sociétés qui disposent de mois de 8 mois d'autonomie. Il n'empêche que de nombreuses sociétés vont avoir besoin de capital d'ici la fin de l'année.

-Encore 10 à 15 Financements d'ici fin 2019

Le nombre de financements des Biotechs françaises a été de 28 en 2017 et de 24 en 2018. Avec 14 opérations sur les 4 premiers mois de l'année, nous en sommes donc typiquement à la moitié des levées observées lors des 2 années précédentes. Ce qui revient à dire qu'il y aura potentiellement entre 10 et 15 refinancements lors des 8 prochains mois.

-400 à 500 Millions EUR à lever d'ici fin 2019

Les Biotechs françaises avaient levé en bourse 801 Millions EUR en 2017 (635 M EUR hors partenariats et IPOs), et 812 Millions EUR en 2018 (470 M EUR hors partenariats et IPOs). Sans compter les partenariats et les IPOs, il y aurait 250 à 300 Millions EUR à lever. En tenant compte des potentielles IPOs et des Partenariats, on peut tabler sur des levées de 400 à 500 Millions EUR lors des 8 prochains mois. En fin de compte, les vrais points d'interrogation sont les IPOs et les partenariats, pour lesquels il est encore difficile de faire une estimation et d'avoir de la visibilité.

-Un recours soutenu aux Financements alternatifs

Comme indiqué précédemment, on note une forte augmentation du recours aux financements "alternatifs" par Prêts et par Obligations convertibles : 6 opérations de ce type ont été annoncées sur les 4 premiers mois de l'année, contre aucun financement en 2018 à la même période et seulement 2 financements en 2017. Soit 40% du nombre d'opérations.

Les montants cumulés de ces programmes de financements alternatifs ont été de 65 Millions EUR environ en 4 mois en 2019, ce qui correspond au Montant total de ce type de financement sur 12 mois lors de la période Novembre 2017 - Décembre 2018.

Le recours à ce type de programme est double. D'une part, ces financements alternatifs correspondent à des besoins plus limités (entre 5 et 20 Millions EUR). D'autre part, des banques et des fonds spécialisés se sont multipliés ces derniers temps pour proposer ces "nouveaux" types de solutions aux émetteurs. Aussi, la particularité de 2019 a été les levées significatives de Nanobiotix, DBV et Genfit qui ont d'une certaine manière été une opportunité pour les Institutionnels de s'exposer au secteur Biotech même si les investisseurs étaient très internationaux. Enfin, cela marque aussi un manque d' intérêt de la part des investisseurs lié à une aversion au risque, notamment pour les petites valeurs et pour le secteur Biotech.

  • Les Biotechs françaises ont levé 1,94 Milliards EUR depuis Janvier 2017

Depuis début 2017, ce sont pas moins de 1,94 Milliards EUR qui ont été levés par les Biotechs françaises. Les levées mensuelles ont été de 64 Millions EUR par mois en moyenne depuis janvier 2017. En 2019, les 4 premiers mois de l'année sont 1,38x supérieurs à cette moyenne (à 88 Millions EUR).

Si on applique le même trend observé depuis début 2017, la projection pour fin 2019 s'établit à 2,5 Milliards EUR levés entre Janvier 2017 et Décembre 2019. Ce qui coïncide avec la projection de 500 Millions EUR à lever lors des 8 prochains mois, évoqué précédemment.

Les projections en terme de nombre d'opérations permettent d'envisager un chiffre de 80 à 85 opérations entre Janvier 2017 et Décembre 2019. Ce qui confirme la Projection effectuée précédemment, à savoir 10 à 15 opérations de refinancements attendues lors des 8 prochains mois.

Sur les deux derniers mois entre Mars et Avril 2019, les biotechs françaises ont levé 307 Millions EUR soit le montant le plus élevé sur deux mois depuis Mars-Avril 2018 (413 Millions EUR levés). C'est la deuxième fois seulement depuis début 2017 que les Biotechs françaises ont eu deux mois consécutifs de refinancement à plus de 100 Millions EUR par mois.

Il est à noter que le mois de Mars 2019 a été le 3e mois le plus important depuis Janvier 2017 (sur 28 mois) en terme de montants levés tandis que le mois d'Avril a été le 7e mois le plus important.

En montants levés, les opérations dilutives ont représenté 75% des opérations de refinancement sur les 4 premiers mois de l'année, contre 52% seulement sur l'ensemble de 2018 et 60% en 2017.

  • TOP 20 des levées des Biotechs françaises, en Montants, depuis Janvier 2017 :

A fin Avril 21019, 3 opérations de 2019 figurent dans le Top 20 des montants les plus importants levés depuis début 2017 : Genfit, DBV et Nanobiotix, dont 2 sont dans le TOP 10 (Genfit, et DBV). Un total de 11 opérations de 2018 sont dans ce TOP 20, et 6 sont de 2017.

  • Détail des opération de refinancement sur les 4 premiers mois de l'année en 2019 vs 2018 vs 2017

Comme indiqué précédemment, nous connaissons une forte hausse du nombre de refinancements sur les 4 premiers mois de 2019 (14 levées) par rapport aux 4 premiers mois de 2018 et 2017 (8 levées).

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

s2Member®