News

En Biotech, les investisseurs achètent du rêve

Nombreux sont les investisseurs qui ne comprennent pas pourquoi un cours peut être orienté à la baisse, malgré des annonces positives telles que des Approbations de nouveaux médicaments. La raison est peut être à chercher du côté irrationnel de la bourse. La preuve avec deux sociétés, Nicox et Tesaro.

NICOX (COX)

Mi-2018, le cours de NicOx est revenu aux niveaux de début 2017. Alors même qu'entre temps la société a annoncé les approbations par la FDA de deux solutions ophtalmiques (Zerviate en Mai 2017 et Vizulta en Novembre 2017).

TESARO (TSRO)

Entre 2014 à 2016, le cours de Tesaro (Ticker : TSRO) a été multiplié par 10 pour atteindre à son pic quelques 10 Milliards $ de valorisation alors même que cette société ne disposait d'aucun produit sur le marché. La FDA a alors approuvé deux médicaments développés par la société dans le Cancer. Malgré ces annonces, son cours a ensuite été divisé par 8 dans les 18 mois qui ont suivi.

ENTRE RÊVE ET RÉALITÉ 

Il ne fait aucun doute que, sur le plan financier, des approbations de mises sur le marché (AMM) sont susceptibles de changer la trajectoire d'une société qui développe des médicaments. Mais on constate que malgré des annonces telles que des AMM, même aux Etats-Unis (le plus grand marché du médicament au monde), des cours peuvent être malmenés.

Cette part de rêve vient du fait que les investisseurs cherchent souvent à anticiper un "Blue Sky scenario". A savoir que le produit développé par une société biotech a toutes ces chances de réussir commercialement, qu'elle pourra dupliquer son approche pour d'autres produits en développement, que l'environnement compétitif n'évoluera pas, et peut-être même que la société se fera racheter. En réalité les technologies évoluent rapidement, des déceptions commerciales peuvent avoir lieu après un lancement, et les rachats (OPA) ne se matérialisent pas toujours.

Si bien qu' on peut se retrouver avec des primes significatives sur certains dossiers, avant même des approbations, car les attentes sont très importantes. D'autant que la spéculation, notamment sur des titres aussi volatils que dans le secteur biotech, peut brouiller les pistes avec des écarts exagérés (dans les deux sens) et qui ne sont pas forcément liés au fondamental.

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

s2Member®