News

Les Biotechs françaises lèvent 532 Millions EUR en 2019

Les Biotechs françaises ont eu recours en 2019 à deux fois plus refinancements qu'à la même période de 2018. Pour autant, la moyenne par opération a été divisée par 2 ce qui signifie que nous devrions assister à une poursuite des efforts de refinancement.

Dans un environnement toujours compliqué (4e année consécutive de baisse, à -12%, après -24% en 2018, -20% en 2017 et -24% en 2016), les biotechs françaises ont de plus en plus recours à des refinancements dits "Alternatifs". Comme en cas de crise, le risque est de procéder à des priorisations dans leurs projets et de rationaliser leur cash burn.

  • Montants et nombre d'opérations de refinancements des Biotechs françaises, depuis 2017

En 2019, sur les 9 premiers mois de l'année, le nombre d'opérations de refinancements sur les 36 biotechs françaises a augmenté de 100% par rapport à la même période de 2018. Le montant total levé a pour sa part baissé de 10,5% malgré les deux opérations significatives de Genfit et de DBV qui ont été respectivement la 4e et la 7e plus forte levée depuis 2017.

Tel qu'on peut le voir sur le graphique ci-dessous les biotechs françaises ont levé pour le moment 532 Millions EUR en 2019 contre 802 Millions EUR en 2017 et 816 Millions EUR en 2018.

Pour le moment, le montant moyen a été de 16,1 Millions EUR par opération en 2019, contre 31,3 Millions EUR à la même période de 2018 soit une baisse d'environ 50%.

  • Davantage de recours en 2019 aux financements Alternatifs

Signe d'un manque de soutien de la part des investisseurs, les Biotechs françaises font de plus en plus appel à des financements alternatifs (prêts, subventions, oblig. convertibles, Equity Lines), et les opérations Dilutives prennent une large part des financements. Enfin, les partenariats se font beaucoup plus rares qu'en 2018.

532 M€ levés par les 36 biotechs françaises en 2019 :
-122 M€ ont été pour le moment levés en 2019 sous forme de Prêts, subventions, Oblig. et Equiy Line (23% du total vs 8% en 2018 et 32% en 2017)
-62 M€  ont été levés via des Partenariats (12% du total vs 40% en 2018 et 7% en 2017)
-348 M€ ont été levés via des Aug. de capital (65% du total vs 52% en 2018 et 60% en 2017)
-0 M€ via des IPOs (vs 34 M€ en 2018 et 116 M€ en 2017)

33 refinancements annoncés par les 36 biotechs françaises en 2019 :
-15 Prêts, subventions et Obligations convertibles ont été annoncées en 2019 (45% du total vs 18% en 2018 et 18% en 2017)
-6 Partenariats (18% du total vs 43% en 2018 et 11% en 2017)
-12 Aug. de capital (36% du total vs 39% en 2018 et 71% en 2017)
-0 IPO (vs 2 en 2018 et 4 en 2017)

  • Projections sur les Montants et le nombre d'opérations de refinancements des Biotechs françaises d'ici fin 2019

Depuis début 2017, ce sont pas moins de 2,14 Milliards EUR qui ont été levés par les Biotechs françaises en 89 opérations (24,0 Millions EUR levés en moyenne par opération). Les levées mensuelles ont été de 65 Millions EUR par mois en moyenne depuis janvier 2017. En 2019, la moyenne mensuelle sur les 9 premiers mois de l'année a été de 58 M EUR levés par mois.

Si on applique le même trend observé depuis début 2017, la projection pour fin 2019 s'établit à 2,5 Milliards EUR levés entre Janvier 2017 et Décembre 2019. Ce qui coïncide avec une projection de 200 à 300 Millions EUR à lever lors des 3 prochains mois, en une dizaine d'opérations.

Au final, il apparaît que les managements des Biotechs cotées devront faire preuve de persuasion, aux vues de la performance récente du secteur, s'ils veulent sécuriser des financements durant les prochains mois tout en évitant de rationaliser leurs dépenses.

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

s2Member®