IBB
291.33
+0.37
+0.13%
XBI
70.21
+0.56
+0.80%
BIOTK.PA
1825.39
-9.82
-0.54%
NASDAQ
6163.02
+24.31
+0.40%
S&P500
2404.28
+5.86
+0.24%
^STOXX50E
3586.62
-8.41
-0.23%
^FCHI
5341.34
-6.82
-0.13%
AB.PA
10.57
+0.01
+0.09%
ADOC.PA
21.15
-0.15
-0.70%
ALCLS.PA
21.9
+0.12
+0.55%
DBV.PA
61.86
+0.53
+0.86%
ERYP.PA
24.25
-0.35
-1.42%
GNFT.PA
30.76
-0.09
-0.29%
ALHYG.PA
0.79
0.00
0.00%
IPH.PA
12.01
-0.04
-0.33%
NANO.PA
19.05
+0.13
+0.69%
ALNEV.PA
0.88
+0.02
+2.33%
COX.PA
10.04
+0.02
+0.20%
ALNOV.PA
0.98
+0.03
+3.16%
TNG.PA
3.28
-0.06
-1.80%
TXCL.PA
2.13
+0.05
+2.40%
VLA.PA
2.94
0.00
0.00%
IBB
291.33
+0.37
+0.13%
XBI
70.21
+0.56
+0.80%
BIOTK.PA
1825.39
-9.82
-0.54%
NASDAQ
6163.02
+24.31
+0.40%
S&P500
2404.28
+5.86
+0.24%
^STOXX50E
3586.62
-8.41
-0.23%
^FCHI
5341.34
-6.82
-0.13%
AB.PA
10.57
+0.01
+0.09%
ADOC.PA
21.15
-0.15
-0.70%
ALCLS.PA
21.9
+0.12
+0.55%
DBV.PA
61.86
+0.53
+0.86%
ERYP.PA
24.25
-0.35
-1.42%
GNFT.PA
30.76
-0.09
-0.29%
ALHYG.PA
0.79
0.00
0.00%
IPH.PA
12.01
-0.04
-0.33%
NANO.PA
19.05
+0.13
+0.69%
ALNEV.PA
0.88
+0.02
+2.33%
COX.PA
10.04
+0.02
+0.20%
ALNOV.PA
0.98
+0.03
+3.16%
TNG.PA
3.28
-0.06
-1.80%
TXCL.PA
2.13
+0.05
+2.40%
VLA.PA
2.94
0.00
0.00%
News

L’obtention d’un brevet sur les thérapies CAR-T TCR-déficients réveille le titre Celyad

cardio3 échantillonPlus de 10 % de hausse vendredi pour l'action Celyad (ex-Cardio3 BioSciences), ce qui marque sa plus forte progression intraday depuis le 25 août dernier. À l'époque le marché avait salué la publication des comptes semestriels de la société belge spécialisée dans les thérapies cellulaires. En clôture, le titre avait alors fini à 45,23 euros, mais la tendance baissière en place depuis la mi-juillet avait rapidement repris le pas. Aujourd'hui, c'est l'annonce de l'attribution par l'USPTO du brevet n° 9.181.527 qui réveille le titre.

Ce nouveau brevet porte sur l’utilisation des lymphocytes T primaires humains allogéniques conçus pour être déficients en récepteur des lymphocytes T (TCR-deficient) et exprimer un récepteur antigénique chimérique (CAR pour Chimeric Antigen Receptor). Il s'agit, à la connaissance de Celyad, il s’agit du tout premier brevet américain concernant les lymphocytes T CAR TCR-déficients, autrement dit modifiés pour réduire l’immunogénicité.

Selon le communiqué de Celyad, "Le brevet allogénique n° 9.181.527 de Celyad renforce significativement le portefeuille de l’entreprise dans le domaine des thérapies CAR T-Cell et son leadership en thérapie cellulaire puisque les revendications du brevet ne se limitent pas uniquement à des technologies CAR ou à des méthodes spécifiques de génération des lymphocytes T CAR allogéniques (comme la modification du génome ou le génie génétique). Les produits brevetés sont applicables pour le traitement de nombreuses maladies humaines comme le cancer, les maladies infectieuses chroniques et auto-immunes. La technologie allogénique a le potentiel d’élargir les applications thérapeutiques des immunothérapies CAR T-Cell en permettant le développement et la fabrication de traitements « prêts à l’emploi » ".

Celyad mène actuellement des études précliniques en vue de développer des thérapies allogéniques contre le cancer en utilisant une molécule inhibitrice de la TCR (ou TIM) en combinaison avec une nouvelle génération de CAR qui intègre un récepteur de cellule tueuse (NK Cell). Ce procédé breveté résulte en un lymphocyte T CAR NK TCR-déficient armé et destiné à éliminer ou fortement réduire la réaction du greffon contre l’hôte (GVHD).

Le PDG Christian Homsy précise que "La société a l’intention de maximiser le potentiel thérapeutique significatif de sa plateforme CAR-T allogénique, que ce soit par elle-même ou via une ou plusieurs collaborations stratégiques". Une précision importante puisque la propriété intellectuelle afférente aux thérapies CAR-T, domaine émergent mais déjà très prometteur en particulier pour lutter contre le cancer, constitue un enjeu majeur aujourd'hui entre les quelques sociétés américaines et européennes lancées dans la course au développement des premiers traitements issus des ces technologies.

Selon l'analyste de Portzamparc Securities (groupe BNP Paribas), grâce à ce brevet américain 9.181.527 Celyad marque un point en "prenant une position forte sur un sujet clé des cellules CAR T". La Société de Bourse ne cache pas que ce brevet soulève des questions sur l'activité de certains concurrents tels que Novartis ou Pfizer/Cellectis, même si l'analyste s'attend plutôt à ce que l'éventuelle exploitation commerciale des technologies afférentes passe par des accords négociés, plutôt que cela ne dégénère en procès longs, coûteux et incertains.

À lire aussi :


Découvrez nos offres d'abonnement Basic et Senior

 

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


s2Member®