News

DBV Technologies dévoile son plan directeur pour établir son leadership dans le traitement des allergies alimentaires

La société s'appuie sur une forte présente au Congrès de l'AAAAI pour mettre à jour ses ambitions

Une impressionnante démonstration de force de DBV Technologies. La société balnéolaise a fait l’objet de pas moins de six présentations -trois conférences et trois posters- lors de l’édition 2015 du Congrès annuel de l’American Academy of Allergy Asthma & Immunology, la principale fédération d’allergologues et d’immunologues américaine, forte de 6.800 membres.

Outre cette exposition au public de médecins spécialistes qu’elle vise en priorité, l’entreprise s’adresse aussi aux investisseurs en présentant son plan stratégique pour accélérer le développement de sa technologie Viaskin dans le traitement des allergies alimentaires mais également pour déployer son mode d’action unique (immunothérapie par voie épicutanée) dans la mise au point de traitements immunologiques.

Au plan clinique, la présence de DBV au congrès #AAAAI2015 a permis de mettre en évidence auprès des cliniciens le potentiel de Viaskin dans la prise en charge des allergies alimentaires, alors que les patients particulièrement en pédiatrie attendent depuis longtemps un traitement qui soit à la fois sûr et efficace.

Beaucoup de ces données sont évidemment déjà connues dans les grandes lignes, en tous cas des investisseurs suivant la valeur, mais la présence à un congrès tels que celui de l’AAAAI vise à sensibiliser un public plus large de praticiens à la recherche de solutions concrètes à offrir aux patients qu’ils accueillent quotidiennement, en s’appuyant sur des leaders d’opinion. Parmi ces « KOL » le Dr. Hugh Sampson du Mount Sinai Hospital, fait figure de ponte parmi les pontes du domaine de l’allergie. Il dirige le Jaffe Food Allergy Institute au sein de l’école de médecine de ce prestigieux hôpital new-yorkais et intervient fréquemment dans les grands médias américains (abc, NY Daily News, CBS etc.). Sampson est donc revenu en détail sur les résultats cliniques de l’étude de phase IIb baptisée VIPES (Viaskin Peanut's Efficacy and Safety) que DBV avait publiés en septembre dernier.

D'autres présentations ont mis en évidence :

-l’éventuel effet préventif de l’immunothérapie épicutanée sur les réactions anaphylactiques à d’autres allergènes. Des données in vivo suggèrent qu’un traitement précoce par Viaskin est susceptible de prévenir le développement ultérieur d’allergies.

-Sa capacité à induire une large réponse sur les lympohcytes T régulateurs (Treg). Contrairement à l’immunothérapie par voie orale, la voie épicutanée induit des Tregs gastro-intestinaux spécifiques à l’antigène et supprime les réactions anaphylactiques alimentaires, ce indépendamment de la voie de sensibilisation initiale.

Fort de ces arguments scientifiques, la société fondée par Pierre-Henri Benhamou a aussi exposé aux analystes et aux investisseurs son plan pour devenir le leader dans la découverte, le développement et la mise sur le marché de traitements contre les allergies alimentaires en lançant un nouveau produit tous les deux ans. Pour assurer cette cadence, DBV Technologies lancera, à la suite de Viaskin Peanut et Viaskin Milk (étude MILES), le développement de Viaskin Egg dans le courant du premier semestre.

Au-delà des allergies alimentaires

DBV confirme qu’il compte exploiter la plateforme technologique et le mécanisme d’action unique de l’EPIT, qui module la réponse immunitaire médiée par les Treg, pour mettre au point des produits à visée immunologique et vaccinales. DBV mettra en place des équipes dédiées en interne dans l’optique d’amener entre trois à cinq produits immunologiques ou vaccins jusqu’en phase clinique d’ici 2020.

« Tirant parti du profil scientifique de l’EPIT, DBV explorera des domaines dans lesquels d’importants besoins médicaux restent à satisfaire et développera Viaskin afin de proposer des approches thérapeutiques différenciées ». Ces approches ne sont pas explicitées à ce stade, mais on sait que les lymphocytes Treg jouent un rôle essentiel dans les maladies inflammatoires chroniques, les maladies auto-immunes, voire dans le cancer (suppression de la réponse anti-tumorale).

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

s2Member®