IBB
329.94
-1.33
-0.40%
XBI
83.91
-0.68
-0.80%
BIOTK.PA
1877.67
+3.76
+0.20%
NASDAQ
6426.922
+4.229
+0.066%
S&P500
2502.22
+1.62
+0.06%
^STOXX50E
3541.42
+1.83
+0.05%
AB.PA
8.29
-0.03
-0.36%
ADOC.PA
15.13
-0.15
-0.98%
ALCLS.PA
23.35
+0.04
+0.17%
DBV.PA
74
+0.48
+0.65%
ERYP.PA
23.8
-0.07
-0.29%
GNFT.PA
26.41
+1.3
+5.18%
ALHYG.PA
0.6
+0.01
+1.69%
IPH.PA
10.46
+0.02
+0.19%
NANO.PA
18.25
-0.08
-0.44%
ALNEV.PA
0.62
-0.01
-1.59%
COX.PA
9.447
-0.083
-0.871%
ALNOV.PA
0.81
-0.01
-1.22%
TNG.PA
3.33
-0.01
-0.30%
TXCL.PA
1.41
-0.04
-2.76%
VLA.PA
2.9
-0.02
-0.68%
IBB
329.94
-1.33
-0.40%
XBI
83.91
-0.68
-0.80%
BIOTK.PA
1877.67
+3.76
+0.20%
NASDAQ
6426.922
+4.229
+0.066%
S&P500
2502.22
+1.62
+0.06%
^STOXX50E
3541.42
+1.83
+0.05%
AB.PA
8.29
-0.03
-0.36%
ADOC.PA
15.13
-0.15
-0.98%
ALCLS.PA
23.35
+0.04
+0.17%
DBV.PA
74
+0.48
+0.65%
ERYP.PA
23.8
-0.07
-0.29%
GNFT.PA
26.41
+1.3
+5.18%
ALHYG.PA
0.6
+0.01
+1.69%
IPH.PA
10.46
+0.02
+0.19%
NANO.PA
18.25
-0.08
-0.44%
ALNEV.PA
0.62
-0.01
-1.59%
COX.PA
9.447
-0.083
-0.871%
ALNOV.PA
0.81
-0.01
-1.22%
TNG.PA
3.33
-0.01
-0.30%
TXCL.PA
1.41
-0.04
-2.76%
VLA.PA
2.9
-0.02
-0.68%
News

Le programme AsiDNA d’Onxeo en phase clinique en 2017

Un nouveau programme en phase clinique chez Onxeo dès 2017, grâce au rachat DNA Therapeutics. À la suite de l'acquisition, bouclée en mars 2016, de la jeune société essonnienne, Onxeo va accélérer le développement d'AsiDNA, premier produit d'une nouvelle classe de médicament issue de la technologie siDNA, au potentiel de blockbuster selon l'entreprise.

Le candidat-médicament AsiDNA est composé d'une molécule d'ADN double brin agissant en amont des multiples voies de réparation de l'ADN. Basé sur la technologie de blocage des voies de signalisation siDNA (signal interfering DNA), AsiDNA brouille ces voies de signalisation impliquées dans le mécanisme de réparation des cassures pouvant apparaitre sur l'ADN tumoral - tout en épargnant les cellules saines. Cette approche consistant à perturber le mécanisme de réparation de l'ADN des tumeurs suscite actuellement un intérêt croissant dans l'univers de la recherche en oncologie.

AsiDNA a déjà démontré dans le cadre de plusieurs essais précliniques menés sur différents types de tumeurs solides animales une amélioration de l'efficacité de la radiothérapie, de l'ablation par radiofréquence et de la chimiothérapie, ce qui en fait aux yeux d'Onxeo un candidat prometteur aussi bien en monothérapie qu'en combinaison. Un premier essai clinique de 1/2a (DRIIM), réalisé chez des patients atteints de mélanome métastatique, a démontré la bonne tolérance et l'innocuité d'AsiDNA administré par voie intra-tumorale et sous-cutanée autour de la tumeur, sans entrainer de phénomènes inflammatoires. Les résultats de cette étude, présentés lors de l'édition 2015 de l'ASCO, ont montré, sur une population de 23 patients, un taux de réponse objective de 59% et un taux de réponse complète de 30%, comparé à 10% chez les patients traités par radiothérapie seule.

Le plan de développement échaffaudé par Onxeo est centré sur l'administration du traitement par voie désormais systémique, après ces premiers résultats positifs obtenus au niveau local. Dans cette perspective, plusieurs programmes précliniques ont été lancés afin de définir plus avant le profil pharmacocinétique/ pharmacodynamique d'AsiDNA administré par intraveineuse. Les résultats sont attendus au cours du deuxième semestre 2016.

En parallèle, la société collabore avec l'un des leaders américains dans le domaine de l'industrialisation de molécules pharmaceutiques complexes, afin d'optimiser le processus actuel de fabrication d'AsiDNA. L'objectif de cette étape est de réduire les coûts et la durée de production dans la perspective des essais cliniques futurs et de la production commerciale. Des premiers éléments relatifs à l'optimisation du processus de production sont attendus au quatrième trimestre 2016.

Parant du socle de connaissances disponibles, ainsi que sur les résultats qui seront générés par les prochaines études précliniques, Onxeo envisage différentes approches qui pourraient lui permettre d'accélérer l'entrée en clinique d'AsiDNA par voie intraveineuse. La société prevoit d'initier un premier essai clinique dès 2017, afin d'évaluer la tolérance d'AsiDNA et d'obtenir des premiers signaux d'activités en monothérapie.

"Nous avons conçu un plan ambitieux pour démontrer l'intérêt clinique d'AsiDNA sur plusieurs types de tumeurs, et ce par voie systémique. Ce plan devrait nous permettre d'accélérer le développement d'AsiDNA avec l'obtention de données précliniques dans les 6 prochains mois, en vue d'entrer en phase clinique peu de temps après. L'obtention de ces premières données cliniques par voie systémique représente une étape importante du développement d'AsiDNA, dont elles viendront confirmer le potentiel. Cette technologie, visant à enrayer le cycle de réparation de l'ADN tumoral, constitue un des axes de recherche les plus innovants en oncologie. L'obtention de premières données cliniques dès 2017 est une étape clé de création de valeur pour AsiDNA, pour les patients, et pour la société" a commenté Judith Greciet, Directeur Général d'Onxeo.

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

1 Trackbacks & Pingbacks

  1. AsiDNA restaure l'efficacité des inhibiteurs de PARP sur les tumeurs sans mutation BRCA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


s2Member®