News

Cette biotech pourrait à la fois sauver des vies, les marchés… et Donal Trump

La biotech Gilead est la société la plus avancée dans la recherche d'un traitement du COVID-19. Des résultats cliniques sont attendus très prochainement. En cas de succès, cette biotech serait susceptible de sauver des vies, de rassurer les marchés financiers et ainsi de faire réélire Donald Trump.

  • Des résultats cliniques dès le mois de Mars ?

Lorsqu'on veut gérer ou contenir un problème, autant s'attaquer directement à la cause. Ainsi, un traitement pourrait être de nature à apporter une réponse réelle aux inquiétudes de la sphère financière qui a besoin d'être rassurée sur ce coronavirus. Et nous pourrions très vite avoir une réponse avec les études menées sur le remdesivir de Gilead qui est testé en Chine.

En effet, deux études cliniques de Phase 3 sont actuellement menées chez deux groupes de patients - ceux atteints d'une forme grave de Covid-19 qui ont besoin d'oxygène et ceux qui présentent des symptômes légers ou modérés. Pour l'heure, la société a déclaré officiellement que les résultats pourraient être disponibles "en avril".

Pour autant, les résultats cliniques pourraient être disponibles dès le mois de Mars selon l'analyste Umer Raffat de chez Evercore ISI : "un comité de surveillance des données publiera les résultats préliminaires d'une analyse intermédiaire sur la première étude qui est presque terminée" précisant selon lui que "les données arriveront plus tôt qu'en avril". Par ailleurs, Gilead a également récemment obtenu l'autorisation de la FDA pour tester le remdesivir aux États-Unis dans deux autres études.

  • Vers un changement de perception des investisseurs... et une réélection de Donald Trump ?

Bien souvent, les solutions sont à chercher du côté de la cause elle-même. Ainsi, un signal d'efficacité de ce traitement modifierait le sentiment du marché : les investisseurs et les acteurs économiques seraient rassurés.

Même si il faut bien reconnaître que le bout du tunnel viendra avant tout du recul des cas de contaminations hors de Chine, un traitement contribuerait à apporter un signal fort. Au point de créer un Black Swan qui serait de nature à court-circuiter les vendeurs à découvert.

Avec des marchés qui retrouveraient la confiance, Gilead pourrait en fin de compte participer sans le vouloir à la réélection de Donald Trump ce qui ferait là aussi le jeu des investisseurs.

  • Un impact majeur de santé publique et sur les ventes de Gilead ?

Gilead est pour le moment en hausse de 13,1% en 2020 (voir publication) ce qui en fait l'un des 10 titres du S&P 500 qui ont progressé de plus de 10% cette année. Une performance liée à son programme Coronavirus lui ayant permis d'ajouter 10,8 Milliards $ à sa valorisation en 2020.

Mais au-delà des chiffres, la réussite du programme clinique de Gilead dans le Coronavirus COVID-19 lui apporterait un très fort bénéfice en terme d'image à la fois auprès du grand public et des décideurs politiques comme le souligne l'analyste Jason McCarthy de chez Maxim Group dans sa dernière note "la menace du coronavirus est réelle, et c'est une préoccupation au niveau public. Nous ne minimisons pas du tout les efforts de Gilead (...) pour sauver des vies".

Les perspectives commerciales et les retombées économiques sur ce traitement sont estimées "entre 500 millions et 2 milliards de dollars" selon l'analyste Michael Yee de chez Jefferies (en tablant sur un prix compris entre 1000 et 5000 $ x 500 000 doses). Soit un impact loin d'être anecdotique sur le Chiffre d'affaires (jusqu'à 10% des ventes en année pleine).

On l'aura compris, l'enjeu est important pour Gilead mais il est considérable pour les marchés financiers et l'économie mondiale ainsi que la politique américaine. On pourrait être fixé d'ici 3 semaines...

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

s2Member®