IBB
329.94
-1.33
-0.40%
XBI
83.91
-0.68
-0.80%
BIOTK.PA
1877.67
+3.76
+0.20%
NASDAQ
6426.922
+4.229
+0.066%
S&P500
2502.22
+1.62
+0.06%
^STOXX50E
3541.42
+1.83
+0.05%
AB.PA
8.29
-0.03
-0.36%
ADOC.PA
15.13
-0.15
-0.98%
ALCLS.PA
23.35
+0.04
+0.17%
DBV.PA
74
+0.48
+0.65%
ERYP.PA
23.8
-0.07
-0.29%
GNFT.PA
26.41
+1.3
+5.18%
ALHYG.PA
0.6
+0.01
+1.69%
IPH.PA
10.46
+0.02
+0.19%
NANO.PA
18.25
-0.08
-0.44%
ALNEV.PA
0.62
-0.01
-1.59%
COX.PA
9.447
-0.083
-0.871%
ALNOV.PA
0.81
-0.01
-1.22%
TNG.PA
3.33
-0.01
-0.30%
TXCL.PA
1.41
-0.04
-2.76%
VLA.PA
2.9
-0.02
-0.68%
IBB
329.94
-1.33
-0.40%
XBI
83.91
-0.68
-0.80%
BIOTK.PA
1877.67
+3.76
+0.20%
NASDAQ
6426.922
+4.229
+0.066%
S&P500
2502.22
+1.62
+0.06%
^STOXX50E
3541.42
+1.83
+0.05%
AB.PA
8.29
-0.03
-0.36%
ADOC.PA
15.13
-0.15
-0.98%
ALCLS.PA
23.35
+0.04
+0.17%
DBV.PA
74
+0.48
+0.65%
ERYP.PA
23.8
-0.07
-0.29%
GNFT.PA
26.41
+1.3
+5.18%
ALHYG.PA
0.6
+0.01
+1.69%
IPH.PA
10.46
+0.02
+0.19%
NANO.PA
18.25
-0.08
-0.44%
ALNEV.PA
0.62
-0.01
-1.59%
COX.PA
9.447
-0.083
-0.871%
ALNOV.PA
0.81
-0.01
-1.22%
TNG.PA
3.33
-0.01
-0.30%
TXCL.PA
1.41
-0.04
-2.76%
VLA.PA
2.9
-0.02
-0.68%
News

Valneva gagne une souplesse financière importante grâce à la BEI

La Banque européenne d’investissement (BEI), la plus grande banque multilatérale au monde, a décidé d'accorder à Valneva un prêt allant jusqu'à 25 millions d'euros pour soutenir ses activités de R&D. Le contrat de prêt a été signé mardi 12 juillet à Paris.

En premier lieu, la société franco-autrichienne compter allouer les ressources ainsi obtenue au développement son candidat vaccin contre la borréliose de Lyme, qui devrait entrer en phase 1 d'essaic cliniques cette année. Transmise par les tiques, la maladie de Lyme est une maladie infectieuse caractérisée dans les années 1970 et qui ne cesse de gagner du terrain depuis notamment en Europe et aux USA : c'est désormais dans l'hémisphère nord la plus fréquente de toutes les maladies vectorielles transmises à l'homme. Ces fonds aideront aussi Valneva à avancer d’autres programmes pré-cliniques comme son candidat vaccin contre le virus Zika, récemment mis au point sur la base de la même plate-forme de production que son vaccin existant contre l’encéphalite japonaise (le virus de l'encéphalite japonaise et le virus Zika appartiennent à la famille des Flaviviridae et sont transmis par les moustiques).

Sous réserve des dernières conditions suspensives (obtenir l'assentiment formel du principal créancier actuel de Valneva, Pharmakon Advisors, ce qui ne semble pas devoir poser de problème), Valneva pourra utiliser le prêt de 25 millions en une seule ou plusieurs tranches sur une période de 24 mois (sachant que les tirages supérieurs à 15 millions d’euros seront subordonnés à certains objectifs de performance financière que Valneva pense atteindre en 2017). Le remboursement de chaque tranche se fera au bout de cinq ans. Le prêt est garanti par des sûretés (nantissements de titres et cautions) concernant les principales filiales de Valneva.

Le prêt attribué à Valneva s’inscrit dans le cadre de l’initiative européenne Horizon 2020 et en particulier dans celui du dispositif « InnovFin Financement européen de l'innovation » qui offre une série de produits sur mesure pour soutenir le développement des PME et des sociétés de taille moyenne. Le montant de 25 millions d'euros correspond par ailleurs au montant maximal de ce type d'instrument (allant de 7,5 à 25 millions).

« Voici une opération de financement innovante qui aura des incidences concrètes sur la santé et la vie quotidienne des citoyens européens. Valneva est un excellent exemple d'une entreprise européenne car elle est le fruit d'une fusion transfrontalière européenne et elle est implantée en France, en Autriche, en Suède et au Royaume-Uni », a commenté Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI. « Favoriser l'innovation figure parmi les grandes priorités de la banque de l'UE. C'est pourquoi, en collaboration avec la Commission européenne, nous proposons des produits financiers sur mesure visant à développer l'excellence industrielle et la compétitivité des entreprises. Il est de notre responsabilité de réunir les conditions optimales pour le financement de la recherche clinique en Europe, un facteur essentiel pour la mise au point de nouveaux vaccins. »

Thomas Lingelbach, Président et Franck Grimaud, Directeur Général de Valneva, ont ajouté, « Nous sommes très fiers d’obtenir le soutien de l’EIB. Nous considérons leur investissement comme un gage de confiance dans les capacités R&D de Valneva de développer de nouveaux vaccins pour une vie meilleure. Nous apprécions la flexibilité que la ligne de crédit de la BEI confère à notre stratégie de financement. Alors que nous sommes en train de nous rapprocher de l’équilibre opérationnel, nous allons continuer de financer la majeure partie de nos dépenses de R&D grâce à la trésorerie provenant de nos produits commerciaux, limitant notre investissement R&D à 15-20% de notre chiffre d’affaires. En parallèle, nous allons pouvoir afficher une trésorerie solide et un coût du capital réduit grâce au financement accordé par la BEI. »

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


s2Member®