IBB
329.94
-1.33
-0.40%
XBI
83.91
-0.68
-0.80%
BIOTK.PA
1877.67
+3.76
+0.20%
NASDAQ
6426.922
+4.229
+0.066%
S&P500
2502.22
+1.62
+0.06%
^STOXX50E
3541.42
+1.83
+0.05%
AB.PA
8.29
-0.03
-0.36%
ADOC.PA
15.13
-0.15
-0.98%
ALCLS.PA
23.35
+0.04
+0.17%
DBV.PA
74
+0.48
+0.65%
ERYP.PA
23.8
-0.07
-0.29%
GNFT.PA
26.41
+1.3
+5.18%
ALHYG.PA
0.6
+0.01
+1.69%
IPH.PA
10.46
+0.02
+0.19%
NANO.PA
18.25
-0.08
-0.44%
ALNEV.PA
0.62
-0.01
-1.59%
COX.PA
9.447
-0.083
-0.871%
ALNOV.PA
0.81
-0.01
-1.22%
TNG.PA
3.33
-0.01
-0.30%
TXCL.PA
1.41
-0.04
-2.76%
VLA.PA
2.9
-0.02
-0.68%
IBB
329.94
-1.33
-0.40%
XBI
83.91
-0.68
-0.80%
BIOTK.PA
1877.67
+3.76
+0.20%
NASDAQ
6426.922
+4.229
+0.066%
S&P500
2502.22
+1.62
+0.06%
^STOXX50E
3541.42
+1.83
+0.05%
AB.PA
8.29
-0.03
-0.36%
ADOC.PA
15.13
-0.15
-0.98%
ALCLS.PA
23.35
+0.04
+0.17%
DBV.PA
74
+0.48
+0.65%
ERYP.PA
23.8
-0.07
-0.29%
GNFT.PA
26.41
+1.3
+5.18%
ALHYG.PA
0.6
+0.01
+1.69%
IPH.PA
10.46
+0.02
+0.19%
NANO.PA
18.25
-0.08
-0.44%
ALNEV.PA
0.62
-0.01
-1.59%
COX.PA
9.447
-0.083
-0.871%
ALNOV.PA
0.81
-0.01
-1.22%
TNG.PA
3.33
-0.01
-0.30%
TXCL.PA
1.41
-0.04
-2.76%
VLA.PA
2.9
-0.02
-0.68%
News

Un semestre générateur de cash-flows pour Valneva

Le premier semestre 2016 de Valneva se termine certes sur une perte nette de 39,46 millions d'euros, compte tenu d'une dépréciation d'actifs (sans effet sur la trésorerie) de 34,1 millions après l'échec du VLA83 contre l'infection au Pseudomonas aeruginosa, mais la société franco-autrichienne a connu en réalité une nette progression de son activité sur la période, lui permettant d'afficher une rentabilité opérationnelle en matière d'EBITDA et de dégager un flux de trésorerie opérationnelle positif.

Le chiffre d’affaires s’est élevé à 51,4 millions d'euros, en hausse de 31% par rapport au premier semestre 2015 principalement tirée par par une forte croissance des ventes d’IXIARO/JESPECT. Globalement les ventes de produits ont progressé à 40,9 millions (dont 30,1 millions pour le vaccin contre l'encéphalite japonaise) en progression de 48,7%.

L’EBITDA, une mesure de résultat opérationnel avant amortissements et dépréciations, a enregistré une forte amélioration, affichant un bénéfice de 4,7 millions d'euros contre une perte d’EBITDA de 5,3 millions au premier semestre 2015.

Le résultat opérationnel, tenant donc compte de la dépréciation liée à l'abandon du programme Pseudomonas, est en perte de 35,1 millions d'euros contre un bénéfice opérationnel de 2,2 millions au premier semestre 2015 (qui à l'inverse incluait un bénéfice exceptionnel de 13,2 millions résultant de la réduction du prix d’acquisition des activités de Crucell Sweden AB). Quant au résultat net, il est donc en perte de 39,5 millions d'euros, à comparer à un léger bénéfice (0,9 million d'euros) au premier semestre de l’exercice précédent.

Du fait de l'amélioration de l'EBITDA, associée à une diminution du fonds de roulement, les flux nets de trésorerie générés par les activités opérationnelles ont atteint 3,9 millions d'euros au cours des six premiers mois de 2016, alors que 10,9 millions avaient été consommés au premier semestre 2015. Valneva clôture le semestre avec un solde de trésorerie de 38,7 millions d'euros.

« Valneva a enregistré une très bonne performance financière au premier semestre. Nous avons doublé les ventes de notre vaccin contre l’encéphalite japonaise, continué à améliorer notre EBITDA et généré des flux de trésorerie positifs au second trimestre. Le groupe va continuer à optimiser la valeur de ses produits commerciaux et des produits vendus pour le compte de tiers tout en augmentant la valeur de son portefeuille de R&D en faisant progresser ses candidats vaccins vers de nouveaux sauts de valeur », ont commenté Thomas Lingelbach, Président et Franck Grimaud, Directeur général de Valneva.

L'entreprise confirme viser pour l'ensemble de 2016 un chiffre d’affaires IFRS compris entre 90 et 100 millions d’euros, dont 70 à 80 millions de ventes de produits, avec une marge brute d'environ 50% sur les ventes de produits. Valneva compte continuer à progresser vers l’autonomie financière et prévoit de réduire sa perte d’EBITDA à moins de 5 millions pour cet exercice, tout en investissant environ 25 millions en R&D.

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


s2Member®