News

La valorisation des sociétés de « GENE EDITING » et de « GENE THERAPY » a fondu de 20 Milliards $ par rapport à 2018

L'un des domaines les plus entourés de la Biotech entre 2016 et 2018 a été celui des sociétés de "GENE EDITING" (Technologie de ciseaux moléculaires) et de "GENE THERAPY" (Technologie de gènes correcteurs). Si beaucoup d'investisseurs considèrent encore que ces innovations scientifiques sont des technologies de rupture, leurs valorisations boursières ont beaucoup baissé.

En 2017 et 2018, preuve de l'intérêt des Pharmas pour ces domaines scientifiques, ont a pu compter sur 4 rachats de sociétés :

Kite par Gilead pour 11,9 Milliards $ le 28 août 2017 (prime de 29%)
Dimension Therapeutics par REGENXBIO pour 95 Millions $ le 25 août 2017 (prime de 184%)
Juno par Celgene pour 9.0 Milliards $ le 22 janvier 2018 (prime de 91%)
Avexis par Novartis pour 8.7 Milliards $ le 9 avril 2018 (prime de 88%)

Depuis début 2017, le marché s'était habitué à 1 rachat tous les 6 mois dans ce domaine. Si on regarde les transactions réalisées ces 10 derniers mois, on constate que ce manque de deals M&A a pesé, alors même que les investisseurs cherchaient à anticiper le prochain Juno ou le prochain Kite...

Evolution de la performance depuis 2018 des sociétés de "GENE EDITING" et de "GENE THERAPY"

Ce graphique (données en équipondéré) compare l'évolution depuis début 2018 des 15 sociétés de GENE EDITING et des 8 sociétés de GENE THERAPY, cotées aux Etats-Unis et en Europe.  Après un très bon premier semestre qui a entraîné des hausses de 40 à 60% en moyenne en six mois, les cours ont commencé à corriger à partir de début Juillet.

Sur l'ensemble de 2018, les performances ont même été négatives : -6% pour les sociétés de GENE THERAPY, et -16% pour les sociétés de GENE EDITING

Ce graphique (données en équipondéré) compare l'évolution depuis début 2018 de l'ensemble des 23 sociétés de GENE EDITING et de GENE THERAPY comparé à l'indice Nasdaq Biotech.  Comme on peut le voir, la hausse atteignait 50% en moyenne à mi-2018, et surperformait largement le Nasdaq Biotech (environ +5%). 

Sur l'ensemble de 2018, les performances du Nasdaq Biotech (-9.5%) ont finalement été meilleures que les sociétés de GENE THERAPY et de GENE EDITING (-9.7%). 

Si on compare l'évolution entre le Pic de 2018 et les cours de Février 2019 de chacune des 23 sociétés de GENE THERAPY et de GENE EDITING, la performance moyenne atteint -51.8%.

Evolution de la valorisation boursière depuis 2018 des sociétés de "GENE EDITING" et de "GENE THERAPY"

Ce graphique reprend l'évolution depuis début 2018 de la valorisation cumulée des 15 sociétés de GENE EDITING et des 8 sociétés de GENE THERAPY. Après le Pic de 21.5 Milliards $ de valorisation cumulée à fin Mars 2018 sur les sociétés de GENE EDITING, les valorisations sont tombées à un cumul de 8.65 Milliards $ le 19 décembre. Soit une baisse des valorisations de presque 13 Milliards $ en seulement 9 mois.

De leur côté, les sociétés de GENE THERAPY ont connu leur Pic le 9 juillet 2018 à 15.4 Milliards $, avant de se retourner et ne représenter que 7.85 Milliards $ le 24 décembre. Soit une baisse des valorisations de plus de 7 Milliards $ en à peine 6 mois.

Comme on peut le voir sur ce Graphique, la valorisation cumulée des 23 sociétés de GENE EDITING et de GENE THERAPY a fondu de 16 Milliards $ en 6 mois. Et le tableau ci-dessous nous montre que la baisse a atteint 19.95 Milliards $ si on tient compte de la valorisation la plus basse de chacune des sociétés.

Parmi les 23 sociétés de GENE EDITING et de GENE THERAPY, pas moins de 6 sociétés ont perdu plus de 1 Milliard $ de valorisation depuis leur Pic de 2018. Les sociétés les plus pénalisées ont été Bluebird (-5.3 Milliards $ de valorisation) ou CRISPR Therapeutics (-2.1 Milliards $). Pour l'heure, le marché attend un nouveau rachat significatif, qui serait susceptible de remettre ce domaine prometteur sous le feu des projecteurs.

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

s2Member®