[stock-ticker]
News

Plus de 330 millions levés à Paris par les entreprises de santé depuis le début de l’année

Souvent présenté comme un épouvantail pour les investisseurs, le Brexit n’a pas ralenti la cadences des opérations financières menées par les entreprises émergentes du secteur santé, biotech et « medtechs » confondues.

Au contraire, le mois de juillet suivant le référendum britannique se révèle le plus actif depuis le début de l’année avec 102 millions d’euros de capitaux levés, grâce aux introductions de GenSight et de Pharnext et aux placements privés de Poxel ainsi que de Mauna Kea Technologies. Soit davantage encore qu’en avril dernier (95 millions levés, dont 50 millions d’euros apportés au développement de Carmat avec le soutien des pouvoirs publics).

capitaux levés biotechs et medtechs au 180716

Au total (hors financements alternatifs type equity line / OCABSA), les investisseurs ont misé 253,2 millions d’euros sur les biotechs et 79,3 millions sur les medtechs depuis le début de l’année, soit 332,5 millions d’euros au total.

Un signal encourageant dans la conjoncture actuelle

Ainsi, en dépit d’un contexte clairement moins porteur (ralentissement significatif des levées de fonds sur le marché américain de référence, multiples incertitudes macro-économiques), l’appétit pour les sociétés d’innovation dans la santé sur le marché parisien reste remarquable en cette première partie d’année.

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

s2Member®