News

Bilan époustouflant en 2020 des sociétés impliquées dans la COVID-19

A l'image du secteur Biotech qui s'est fortement apprécié, les sociétés impliquées dans la recherche de solution à la COVID-19 se sont fortement appréciées en 2020. Dès le 21 Janvier 2020, sur la base de l'expérience acquise lors des épidémies de Zika et d'Ebola, nous avons créé les Listes "KB20 Coronavirus" et "KBFR" (lien) qui ont progressé respectivement de +652%, et de +840% en 2020...

INTRO : L'équipe de Kalliste Biotech Advisors a créé la Liste "KB20 Coronavirus" dès le 21 Janvier 2020 (lien) - cette liste est statique : nous n'avons procédé à aucun arbitrage depuis sa création. Dès sa constitution, fin Janvier, nous avions proposé aux sociétés de Gestion françaises de créer un Certificat dédié. Cet indice concept suit les performances boursières moyenne en équipondéré de 20 sociétés impliquées dans la recherche de solutions à l'épidémie (dans les domaines du Diagnostic, des Traitements et des Vaccins).

Vous pouvez retrouver l'évolution actualisée de ces Indices sur ce LIEN.

  • Graphique de performance du "KB20 Coronavirus" en 2020 :

Ce Graphique reprend l'évolution du "KB20 Coronavirusdepuis le 01/01/20. Cet indice concept composé de 20 sociétés a progressé de 652% en moyenne en 2020 (un plus haut a été inscrit en Juillet, à +757%).

Sur notre Graphique, on constate 3 impulsions principales: tout d'abord en début d'année en Janvier 2020, puis mi-Février 2020. Ensuite, sur la période Avril à mi-Mai 2020 et de mi-Juin à mi-Juillet 2020. Et enfin de Septembre à Octobre 2020.

  • On se rend mieux compte de ces vagues, avec les performances en mensuel :
  • Les volumes de négociation ont explosé

Ces hausses ont eu lieu avec des volumes significatifs, multipliés par plus de 10 en 6 mois, passant de 403 Millions $ en moyenne par séance en Janvier 2020 à 5,0 Milliards $ en Juillet 2020. Un record de volumes a été inscrit en Décembre, avec 5,8 Milliards $ négociés en moyenne par séance.

  • Les titres ont évolué différemment selon leur segment et leur catégorie

En 2020, les sociétés de Diagnostic ont en moyenne progressé de 1434%. Les sociétés de Vaccins ont progressé de 564%. Et les sociétés qui développent des Traitements ont progressé de 46%.

Ces parcours différents s'expliquent par la nature même de l'évolution de l'intérêt porté par les investisseurs, tout au long de l'année.

Ainsi, tout au long de l'année, et selon l'humeur et la perception du marché mais aussi des annonces effectuées sur l'épidémie et les avancées sur les développements en cours, nos 3 segments ont pu avoir des réactions similaires mais aussi parfois différentes :

  • On constate ainsi que les sociétés de Diagnostic ont très bien démarré l'année (+130% en Janvier puis +172% en février), avant de consolider en Mars (-13%). Elles se sont ensuite très bien comportées sur la période Avril-Juillet (entre +5 et +28%), lorsque les commandes affluaient, avant de consolider en Août comme les autres catégories. La rentrée a été l'occasion d'une nouvelle impulsion (+19% en Septembre et +25% en Octobre). La fin d'année a été plus volatile (-11% en Novembre, +14% en Décembre).
  • Les sociétés de Vaccins ont également été très bien orientées en début d'année (+108% en Janvier puis +21% en février). Elles bénéficiaient alors des soutiens publics européens et américains. Puis elles ont rendu 12% en Mars. Tout comme les diagnostics, elles se sont ensuite très bien comportées sur la période Avril-Juillet (entre +17 et +42%) alors que les premiers résultats cliniques étaient publiés, avant de consolider entre Août et Octobre (de -5 à -11%). Ces résultats sur les Vaccins ont même constitué un élément de soutien pour les marchés boursiers mondiaux, laissant entrevoir un espoir sur une sortie de cette crise.
  • Enfin, les sociétés qui développent des Traitements ont connu un très bon début d'année (+210% en Janvier). Certainement trop, puisqu'elles ont baissé en Février et Mars (-5 et -30% respectivement), avant de se reprendre de 10 à 18% entre Avril et Juillet. Les cinq derniers mois de 2020 ont été plus compliqués, notamment en raison de la concurrence accrue sur ce segment, des résultats prometteurs sur les vaccins et des résultats des traitements qui étaient moins efficaces et plus lents que prévus.
  • Graphique de performance des catégories du "KB20 Coronavirus", en 2020 (par titre):

Ce Graphique décompose l'évolution de chaque segment et par titres - Biotechs, Vaccins, et Diagnostics/Protection - des 20 sociétés du "KB20 Coronavirusdepuis le 01/01/20. On constate peu "d'accidents" (seulement 2 sociétés sont en baisse), tandis que 14 valeurs ont plus que doublé. 4 sociétés ont même progressé de plus de 1000% (de +1008%, +1709%, +2739%, voir +5524%).

  • Evolution de la valorisation totale du "KB20 Coronavirus" :

La valorisation des 20 sociétés de notre indice a progressé de 45 Milliards $ en 2020, passant de 123 Milliards $ début Janvier 2020 à 58 Milliards $ à fin 2020. Un pic a été atteint le 8 décembre 2020, à 85 Milliards $ (suite aux résultats du vaccin de Pfizer puis de Moderna).

  • Graphique de performance du "KBFR Coronavirus" en 2020 :

Ce Graphique reprend l'évolution du "KBFR Coronavirus" depuis le 01/01/20. Cet indice concept composé de 9 sociétés a progressé de 840% en moyenne. Un plus haut a été inscrit fin Octobre, à +1087%.

Sur notre Graphique, on constate 3 impulsions significatives sur notre indice français : au mois de Janvier 2020, puis de mi-Mars 2020 à mi-Avril 2020. Enfin, de mi-Septembre à mi-Octobre.

  • Graphique des Volumes négociés sur les titres du "KBFR Coronavirus" en 2020 :

Les volumes ont été la manifestation de l'intérêt des investisseurs pour les sociétés françaises impliquées dans les Traitements, les Diagnostics et les Vaccins. Signe de ce sursaut, les volumes ont été multipliés par 20 entre Janvier et Avril 2020, passant de 3,7 Millions EUR en moyenne par séance à 72 Millions EUR. Un pic a été atteint en Octobre, à 81 Millions EUR avant de retomber en fin d'année.

Toute la question sera désormais de savoir si cet engouement se poursuivra en 2021? Désormais, les investisseurs sont devenus sélectifs. Seules des annonces sur l'avancement des programmes en cours seront susceptibles de soutenir les cours.

Les noms des sociétés sont disponible sur demande : info[at]kalliste-biotech.com

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

s2Member®