[stock-ticker]
News

Biophytis débute l’essai de pharmacocinétique de Sarconeos chez les sujets âgés

La société Biophytis, pionnière en matière de maladies du vieillissement, annonce le démarrage effectif de la nouvelle étude de pharmacocinétique sur son médicament candidat Sarconeos (ex-BIO101), développé dans le traitement de la sarcopénie, maladie récemment répertoriée par l’OMS caractérisée par une fonte musculaire (accompagnée ou non d’un état d’obésité). Bien que Biophytis ait déjà par le passé étudié la pharmacocinétique de la molécule, la société a pris le parti de répéter une étude du même type mais cette fois en ciblant des sujets âgés, pour être sûre de coller aux mieux aux attentes du régulateur. Consécutivement au feu vert de l'agence belge du médicament (l’Agence Fédérale du Médicament et des Produits de Santé, AFMPS), les premiers patients ont désormais rejoint cette étude SARA-PK.

«Cette étude permettra d’ajuster éventuellement les deux posologies de Sarconeos qui seront comparées dans l’étude clinique de phase 2b SARA-INT, de compléter le dossier clinico-réglementaire et de démarrer cette étude en 2017 dès obtention des autorisations en Europe et aux Etats-Unis», a expliqué Stanislas Veillet, Président Directeur Général de Biophytis.

Les effets de Sarconeos, une molécule d’origine végétale aux propriétés anabolisantes, ont déjà été testés dans une étude clinique de six mois réalisée chez des volontaires obèses à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, qui avait mis en évidence l’absence de toxicité à la posologie étudiée (40 mg/jour). Une réduction significative de la masse grasse abdominale et une augmentation de la sensibilité à l’insuline avaient aussi été observées. Un autre essai, pendant 3 mois mené sur 80 volontaires (en surpoids) à une posologie de 100 mg/jour à l’Université de Göttingen avait conforté ces résultats.

Mécanisme d'action principal de Sarconeos, agoniste stéroïdien du récepteur Mas

Mécanisme d'action principal de Sarconeos, agoniste stéroïdien du récepteur Mas

Biophytis prévoit de faire suivre immédiatement l’étude SARA-PK par une étude observationnelle, SARA-OBS, laquelle permettra de pré-sélectionner les quelques 300 patients de l’étude internationale de phase 2b programmée pour 2017.

À lire aussi :


Découvrez nos offres d'abonnement Basic et Senior

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

s2Member®