[stock-ticker]
News

Absence de rebond en 2017 des Biotechs qui ont le plus souffert en 2016

Après un premier Bilan 2017 qui n'a pas épargné les Biotechs françaises mais qui a fait les affaires des Biotechs belges et néerlandaises, les investisseurs semblent suivre la même logique qu'en 2016.

On aurait pu penser, de manière intuitive, que les dossiers ayant perdu plus de 50% en 2016 puissent être ceux qui profitent d'un rebond en 2017. Ce n'est pourtant pas ce que nous constatons en ce début d'année.

  • Les Biotechs qui ont le plus souffert en 2016 ne rebondissent pas en 2017. Celles qui se sont le mieux comportées en 2016 continuent sur leur lancée

Evolution en 2017 des 45 Biotechs cotées sur Euronext, par décile de la performance 2016:
DECILES 2017-29-01 chart

Ce graphique nous montre que le premier décile des titres qui ont le mieux performé en 2016 continue de bien se comporter en 2017, avec une performance moyenne de +2,2% (80% des titres sont en hausse en 2017). Le 2e décile est stable (50% des titres sont en hausse), tandis que le 3e décile est en hausse significative (+7,1% en moyenne), avec 60% des titres en hausse. Le 6e décile, qui comprend notamment Thrombogenics et Pharming, surperforme largement.

En revanche, les titres qui ont le moins performé en 2016 continuent de souffrir: le dernier décile de 2016 (qui ont affiché les plus mauvaises performances) est en baisse de 1,7% en moyenne en 2017 (80% des Biotechs de ce dernier décile sont en baisse en 2017). Parmi les 7 Biotechs cotées sur Euronext ayant perdu plus de 50% en 2016 (Abivax, Bone, Genticel, Celyad, Novacyt, TxCell, et Biophytis), seules 2 d'entre elles sont en hausse en 2017 (Celyad et Bone). On note par ailleurs que les 7e, 8e, 9e et 10e déciles (19 sociétés au total) sousperforment le reste du marché en 2017 après avoir déjà sousperformé en 2016.

Cette même observation est valable si on sépare en 3 groupes les peformances de 2016, et qu'on les compare à la performance 2017 :

-le 1er groupe constitué des 15 Biotechs cotées sur Euronext ayant le mieux performé en 2016 (+3% en moyenne) : ce groupe est en hausse de 2,3% en moyenne en 2017

-le 2e groupe concerne les 15 performances de milieu de tableau en 2016 (-24% en moyenne) : ce groupe est en hausse de 3,5% en moyenne en 2017

-le 3e  groupe constitué des 15 Biotechs cotées sur Euronext ayant le moins bien performé en 2016 (-51% en moyenne) : ce groupe est en hausse de 0,1% seulement en 2017

Autrement dit, le rebond espéré en 2017 sur les titres Biotechs les plus sanctionnés de 2016 ne s'est pas produit. A l'inverse, les titres qui ont le mieux performé en 2016 continuent de tirer leur épingle du jeu et dêtre recherchés par les investisseurs. Leur choix est donc guidé vers la qualité: ils privilégient des dossiers bien identifiés, souvent plus liquides, qui apportent davantage de visibilité.

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

s2Member®