[stock-ticker]
News

Financement des biotechs françaises: 500 Millions EUR à trouver lors des 9 prochains mois

Avec la crise du COVID-19, la plupart des essais cliniques sont suspendus et retardés ce qui devrait occasionner 3 à 6 mois de décalage sur le Newsflow initial des Biotechs françaises (voir publication). Dans un contexte économique et boursier difficile, la marge de manœuvre est faible pour les biotechs françaises. Avec des conséquences significatives voir désastreuses si les décisions sont mal prises ou au mauvais moment.

  • Une équation difficile à résoudre

Selon mes estimations, les 36 biotechs françaises cotées en bourse auront besoin de 20 refinancements et 450 à 500 Millions EUR lors des 9 prochains mois pour maintenir leur feuille de route initiale.

Evolution du nombre de financements et des Montants levés par les 36 biotechs françaises cotées, depuis 2017:

  • Des choix guidés pour éviter le pire

Si elles ne parviennent pas à trouver les ressources nécessaires à la poursuite de leurs développements (450 à 500 M EUR), les biotechs françaises n'auront d'autre choix que :

-d'engager des coupes dans leurs dépenses ou procéder à des économies de coûts

-de prioriser certains développements

-de procéder à des restructurations

-voir, dans des cas extrêmes, de faire faillite

Même si BPI (voir notre publication) et l'état (avec le déblocage du CIR par exemple) sont prêts à soutenir l'écosystème, il n'empêche que les Biotechs françaises seront fragilisées. L'objectif étant de s'en tirer le moins mal possible, alors même que les marchés financiers se trouvent très fortement déstabilisés.

Vers quels mécanismes de refinancement se tourneront-elles ? Quels acteurs / investisseurs seront susceptibles de les suivre ? L'avenir nous le dira. Mais de toute évidence, les managements ont besoin de se préparer dès maintenant pour trouver des solutions.

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

s2Member®