[stock-ticker]
News

Le portefeuille de Crossject s’étoffe de trois projets financés par les investissements d’avenir

Malmené en Bourse depuis plusieurs mois, l'action ALCJ rebondissait fortement à cette annonce.

Patrick Alexandre, Président du directoire de CrossjectLa Médecine du Futur passera aussi par des dispositifs d'administration innovants. Trois nouveaux médicaments issus de la technologie d'injection sans aiguille Zeneo de Crossject ont été retenus parmi les projets de la Nouvelle France Industrielle, ce qui assure à la société le financement de ces projets, par le biais d'avances remboursables de Bpifrance. Le portefeuille en développement de Crossject passe ainsi de 4 à 7 projets. Parmi les centaines de molécules injectables répertoriées, l'entreprise dijonnaise estime qu'à terme près de 100 de candidats pourraient répondre aux spécificités de son injecteur sans aiguille.

Les financements obtenus de Bpifrance dans le cadre  des Investissements d’Avenir contribueront à développer de nouveaux "supergénériques", c'est-à-dire des médicaments issus d'une molécule libre de droits associée à Zeneo. La durée de développement jusqu'à la mise sur le marché de tels médicaments est estimée entre deux et trois ans seulement, dans la mesure où la phase clinique est fortement raccourcie. La seul démonstration à apporter aux autorités est la bioéquivalence du médicament (même concentration du principe actifs dans le sang qu'avec une piqûre habituelle). Ces trois nouveaux projets visent des situations thérapeutiques d'urgence, où l'injection doit être réalisée par les patients eux-mêmes ou la personne la plus proche, lorsque la manipulation efficace d'un injecteur à aiguille peut être compromise.

Zeneo Naloxone permet de remédier à un surdosage de médicaments antidouleurs causant des désordres respiratoires (chaque année, 70.000 à 100.000 personnes décèdent d’une surdose d’opioïdes, y compris dans le cadre d’un traitement analgésique). L’injection de naloxone par un dispositif sans aiguille offrira un kit de survie aux personnes présentant des risques de surdosage aux antidouleurs. Crossject estime que le marché de la naloxone pourrait atteindre 3 milliards d’euros dans le monde.

Zeneo Midazolam vise les crises épileptiques. En arrêtant les épisodes épileptiques en moins de deux minutes, l’injection de midazolam permet de stabiliser l’état des patients avant intervention des services d’urgence. 4,1 millions de patients souffrent d’épilepsie En Europe et aux USA (selon Datamonitor), représentant un marché potentiel de plus de 4 milliards de dollars, estime Crossject.

Zeneo Apomorphine est un traitement d’urgence pour les personnes en phase "off" de la maladie de Parkinson (80 % de cette population). Lors de ces crises "off", les patients sont soudainement incapables de se mouvoir sans la prise d’un agoniste de la dopamine. L’injection d’apomorphine avec Zeneo, plus rapide et aisée qu'avec un dispositif à aiguille, permet de restaurer la qualité de vie des patients et d’adresser un important besoin médical, en l’absence de solution satisfaisante actuellement (en particulier les personnes actives avec faible occurrence de crises). D’ici à 2020, le marché des traitements de la maladie de Parkinson pourrait représenter plus de 2,6 milliards de dollars dans le monde.

Grâce à ce financement, Crossject compte également internaliser davantage d’étapes de la production industrielle de Zeneo, en particulier en intégrant toute l'étape de pré-assemblage du dispositif, lequel inclus à une échelle miniaturisée des technologies issues de la sécurité automobile et aéronautique.

Cette approche améliorera encore la flexibilité de l’outil industriel en permettant un accroissement rapide des capacités de production pharmaceutique sans investissements majeurs, fait valoir Crossject qui "sera ainsi en mesure d‘accompagner la forte croissance de production attendue du fait du dynamisme de son portefeuille de produits, tout en s’affirmant comme acteur de la Nouvelle France Industrielle".

"Nous sommes très fiers que trois nouveaux médicaments issus de notre plateforme Zeneo entrent dans les projets de la Nouvelle France Industrielle. Le soutien de Bpifrance souligne la qualité de notre plateforme technologique d’injection sans aiguille et le potentiel de nos innovations. Avec désormais 7 médicaments en développement, une supply chain en propre, ainsi qu’un business model reposant sur des médicaments propriétaires, et la multiplication des accords de distribution, nous avons les moyens de mettre nos médicaments sur le marché dès 2017 et de nous imposer comme une référence mondiale des situations d’urgence", a déclaré Patrick Alexandre, le Président et fondateur de Crossject.

En Bourse, l'action Crossject (ALCJ) très malmenée ces derniers mois avec plus de 50 % de recul depuis juin dernier profitait vendredi d'un brutal retour de flamme, s'envolant jusqu'à 5,24 euros en séance plus de 53 % par rapport à son cours de la veille.

À lire aussi :


Découvrez nos offres d'abonnement Basic et Senior

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

s2Member®