News

DBV Technologies accède au SBF 120

Entrée en Bourse en 2012, la société signe un parcours totalement hors normes.

DBV EV2N9788C'est sans doute l'une des promotions les plus rapides, sinon la plus rapide, de toute l'histoire du marché parisien. La société DBV Technologies, qui a conçu et développé la première méthode d’immunothérapie épicutanée (EPIT) permettant de traiter, entre autres, les allergies alimentaires sévères, va intégrer l'indice SDB 120 le 21 septembre prochain. L'entreprise n'a fait son apparition en Bourse qu'en 2012, sur la base d'une valorisation de l'ordre de 120 millions d'euros. Au 10 septembre, DBV Technologies pesait plus de 1,5 milliard d'euros.

En chemin, sa capitalisation a rattrapé puis rapidement dépassé celle de Stallergene, l'autre spécialiste tricolore des allergies (qui bat désormais pavillon helvète).

Si l'entreprise a vu sa valeur plus que décupler, c'est que sa technologie révolutionnaire a été plébiscitée par les investisseurs, y compris les fonds américains les plus affûtés du secteur à l'image de Baker Bros. Advisors (premier actionnaire après Bpifrance) mais aussi par les autorités puisque la Food and Drug Administration a accordé au produit phare Viaskin Peanut le statut de percée thérapeutique ("Breakthrough Therapy Designation"). Il s'agit du statut le plus sélectif de la FDA, beaucoup plus difficile à obtenir que le relativement commun "Fast Track".

La perspective de voir DBV Technologies accéder en pionnier au marché des allergies alimentaires, ausssi vaste qu'inexploité faute de solutions thérapeutiques convaincantes, a non seulement séduit sur Euronext mais également sur le Nasdaq où la société fondée par Pierre-Henri et Stéphane Benhamou et Bertrand et Christophe Dupont a procédé sans coup férir à deux levées de fonds en moins d'un an.

À lire aussi :
>>Notre dernier avis sur DBV Technologies (réservé aux abonnés)

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

s2Member®