[stock-ticker]
News

Débrief de la séance Biotech Euronext du 12/09/2016

Aujourd'hui, les 45 biotechs cotées sur Euronext (Paris, Bruxelles et Amsterdam) ont baissé de -1,2% en moyenne. Les biotechs ont surperformé de justesse le CAC 40, qui a baissé de -1,15% en clôture, lors de cette séance compliquée aux volumes conséquents.

Tendance sur les biotechs cotées sur Euronext

A la clôture de cette séance, les 32 biotechs françaises ont baissé de -1,1% en moyenne. Les 9 biotechs belges ont baissé de -0,9% sur cette séance, tandis que les 4 biotechs néerlandaises ont davantage souffert, en baisse de -2,5%.

Sur l'ensemble des 45 biotechs Euronext (cotées à Paris, Bruxelles et Amsterdam), 12 biotechs (soit seulement 27% du nombre total de biotechs cotées) ont terminé sur une note positive aujourd'hui. 25% des biotechs françaises ont fini en hausse, contre 44% des biotechs belges (aucune progression chez les biotechs néerlandaises).

En moyenne, les biotechs Euronext ont repris 2,2% par rapport à leur plus bas du jour (elles ont perdu -1,5% en moyenne par rapport à leur plus haut du jour). Il est à noter que 7 des 45 biotechs Euronext ont clôturé au plus haut de la séance, tandis que 7 biotechs ont terminé sur leur plus bas intraday.

Palmarès de la séance sur les biotechs Euronext

La plus forte hausse du jour a été Onxeo qui a progressé de 5,1%, devant Sensorion (3,1%). On trouve ensuite AB Science (1,7%), puis AB Science (1,7%) suivie par Asit (1,2%).

La plus forte baisse a été Neovacs (-4,9%), qui devance Poxel (-4%). On trouve ensuite Novacyt (-3,6%), puis Pharming (-3,2%) et enfin Kiadis (-3,2%).

Volumes négociés sur les biotechs Euronext

Les volumes négociés sur l'ensemble des 45 biotechs Euronext ont atteint 36,2 Millions EUR aujourd'hui, contre une moyenne de 27,3 Millions EUR échangés par séance sur le dernier mois écoulé.

Les titres les plus traités ont été Galapagos (10 Millions EUR négociés aujourd'hui, soit 28% de l'ensemble des volumes négociés sur les biotechs Euronext), devant Innate (2,6 Millions EUR soit 7% du volume), puis Onxeo (2,6 Millions EUR soit 7% du volume), Ablynx (2,5 Millions EUR soit 7% du volume) et Genfit (2,4 Millions EUR soit 7% du volume). Ces 5 titres ont représenté un total de 55% de l'ensemble des volumes négociés sur l'ensemble des biotechs Euronext (les 10 titres les plus traités ont représenté 82% de l'ensemble du volume).

7 titres sur les 45 biotechs ont eu des volumes supérieurs à 1 Million EUR. 38 titres (soit 84% des biotechs) ont eu des volumes inférieurs à 1 Million EUR (dont 15 titres ont connu des volumes inférieurs à 0,1 Million EUR).

Lors de cette séance, on a pu observer des volumes inhabituels sur Onxeo (11 fois les volumes quotidiens moyens négociés sur un mois), devant Neovacs (4 fois les volumes moyens). On trouve également DiaxonHit (3 fois les volumes moyens), mais aussi Tigenix (3 fois les volumes moyens) et Thrombogenics (3 fois les volumes moyens). Aujourd'hui, pas moins de 25 titres ont eu des volumes supérieurs à leur volume moyen calculé sur un mois.

Valorisation du secteur biotechs Euronext

La valorisation cumulée des biotechs Euronext atteint désormais 11,4 Milliards EUR, contre 11,5 Milliards EUR il y a un mois, 12,8 Milliards EUR il y a 6 mois et 13,9 Milliards EUR il y a 1 an. Les 32 biotechs cotées à Paris comptent pour 59% de la valorisation totale (cumul de 6,75 Milliards EUR), devant les 9 biotechs cotées à Bruxelles (2,05 Milliards EUR soit 18% de la valorisation) et des 4 biotechs cotées à Amsterdam (2,61 Milliards EUR soit 23% de la valorisation totale).

La plus grosse valorisation est Galapagos (capitalisation de 2233 Millions EUR, soit 20% du total), devant DBV (capitalisation de 1484 Millions EUR, soit 13% du total) et Cellectis (capitalisation de 795 Millions EUR, soit 7% du total). On trouve ensuite Ablynx (capitalisation de 688 Millions EUR, soit 6% du total) et Genfit (capitalisation de 624 Millions EUR, soit 5% du total). Les 5 plus grosses valorisations comptent pour 51% du total (les 10 plus grosses valorisations comptent pour 68% du total).

Tendance à moyen terme et à court terme sur les biotechs Euronext

En 2016, les biotechs Euronext affichent une performance de -23,8%. Les 32 biotechs françaises ont baissé de -25,8% en moyenne, contre -19,4% pour les 9 biotechs belges et -18% pour les 4 biotechs néerlandaises.

A plus court terme, on note une faible dégradation de la tendance sur une semaine (-1,0% en moyenne) sur les 45 biotechs Euronext, et sur 1 mois (-0,5% en moyenne).

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

s2Member®