[stock-ticker]
News

Le démarrage de l’essai européen sur l’antiviral ABX464 se rapproche, Abivax rebondit

Abivax a obtenu l'accord de l'Espagne et attend le feu vert de la France et de la Belgique

Du répit pour le titre Abivax. Au lendemain d'un nouveau plus-bas historique du cours d'ABVX, qui a accumulé un recul de 52% par rapport au prix d'introduction de 21,30 euros en juin 2015, l'action rebondissait mercredi tandis que la société s'apprête à lancer sa seconde étude de phase 2a sur son produit phare ABX464 dans le traitement du VIH.

Pour cela Abivax vient en effet d'obtenir le feu vert des autorités espagnoles et attend l'autorisation de la France et de la Belgique "très prochainement". L'étude, dont le démarrage était intialement annoncé pour le premier trimestre, devrait recruter 28 patients dans 7 centres cliniques situés dans ces trois pays européens. De premiers résultats devraient être rendus publics au quatrième trimestre 2016. Dans une première phase 2a menée à l’Île Maurice et en Thaïlande, ABX464 a permis une réduction de la charge virale de plus de 68% chez la plupart des patients.

La phase 2a européenne vise à mettre en évidence la capacité d’ABX464 à induire un effet thérapeutique de longue durée après que le traitement ait été arrêté (contrairement aux traitements anti-rétroviraux, où il suffit d'une interruption de quelques semaines pour voir la charge virale rebondir significativement). Cette capacité permettrait à Abivax de différencier ABX464 des autres traitements disponibles contre le virus de l'immuno-déficience humaine.

Tenir les délais annoncés reste le principal challenge pour Abivax. La société cherche à étayer le plus possible le plan de développement de la molécule ABX464, dont le mode d'action est prometteur, mais le risque de glissement du calendrier est important : à l'annonce de cette seconde phase 2a en novembre dernier, la société mentionnait dans sa présentation un démarrage au premier trimestre.

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

s2Member®