[stock-ticker]
News

Election de Trump: la valorisation des biotechs prend 56 Milliards $

Si la moitié des électeurs américains s'est réveillée déçue le mardi 9 Novembre, on ne peut pas en dire autant du côté des investisseurs en général, et des investisseurs du secteur Santé en particulier. Trump joue un rôle d'épouvantail, en évacuhant toutes les craintes autour de la politique de durcissement des prix des médicaments qui était proposée par Clinton. Cette élection, qui intervient après une baisse de 20% du secteur Biotech aux US en 2016, est de nature à changer la perception des investisseurs envers les biotechs dont leur revalorisation vient seulement de commencer.

Impact encore très mesuré sur les biotechs françaises

La journèe boursière a été assez inédite hier. Dans un premier temps, nous avons assisté à une réaction épidermique liée au résultat inattendu de l'élection qui a déjoué tous les pronostics (comme lors du Brexit). Le premier effet a donc été un ajustement des cours.

Tel que nous l'avons souligné hier, les biotechs françaises ont d’abord été impacté très défavorablement : 4 biotechs françaises sur 32 perdaient plus de 10%. La baisse moyenne était de 4,7% à l’ouverture contre -2,5% pour le CAC 40 - on a même perdu jusque 6,1% au plus bas sur nos biotechs tricolores. Les Biotechs ont ensuite suivi le secteur Santé parisien, qui prenait 1,8% à la mi-journée (seul secteur en hausse) pour terminer la journée au plus haut (+4,21%). A la mi-journée les biotechs françaises progressaient de 0,7% en moyenne. Elles ont finalement terminé en gain de 1,7% sur la séance.

De forts volumes ont été observés : plus du double des flux par rapport aux séances précédentes. 41 Millions EUR ont été négociés, contre une moyenne de 18 Millions EUR lors des 10 séances précédentes. Ceci montre l'appétit des investisseurs qui ont su profiter d'un effet d'aubaine.

valo-biotechs-10-11-16

[Cliquer sur le Graphique pour AGRANDIR]

Du côté de la valorisation, nous vous proposons le Graphique ci-contre qui reprend l'évolution (en millions EUR) de la valorisation cumulée des 45 biotechs Euronext en 2016.  Sur nos 32 biotechs françaises, l'impact a été modeste puisqu'elles ont pris au total 100 M EUR seulement sur la séance du 9 Novembre (6,04 Milliards EUR au 9/11 contre 5,94 Milliards EUR la veille). L'impact a été également minime sur les 45 biotechs Euronext (10,91 Milliards EUR au 9/11 contre 10,59 Milliards EUR la veille). De ce point de vue, le meilleur est certainement à venir. Puisque nous étions à 7,63 Milliards EUR de valorisation cumulée sur les biotechs françaises mi-Avril 2016 - soit à 26% des niveaux de valorisation d'Avril. Du côté, des biotechs Euronext, le plus haut de 2016 a été de 12,65 Milliards EUR début Juin - nous sommes 16% en dessous de ce niveau en ce moment.

Impact significatif sur les biotechs US

Si l'impact est encore marginal pour le secteur européen, même s'il ne s'agit que d'une seule séance, après une baisse en 2016 de 30% on ne peut pas en dire autant de l'impact de cette élection sur le secteur US. Dès l'ouverture, le Nasdaq Biotech prenait 6,7% pour clôturer à +8,9%. Environ 1 biotech US sur 3 a fini en hausse de plus de 10% (105 sur 334).

Nous avons calculé l'impact de cette élection sur les valorisations de biotechs US en reprenant la hausse du cours par rapport à la séance précédente, que nous avons multiplié par le nombre de titres de chaque biotech US. Nous l'avons fait pour l'ensemble du secteur Santé.

Impact de l'éelection de trump sur la valorisation du secteur Santé US, le 09/11/2016 :

-Impact sur le secteur Santé (716 valeurs, valorisation de 3807,7 Milliards $ avant l'élection) : 143,99 Milliards $

-Impact sur les Big Pharmas (54 valeurs, valorisation de 1609,9 Milliards $ avant l'élection) : 79,38 Milliards $

-Impact sur le secteur des Biotechs (334 valeurs, valorisation de 659,60 Milliards $ avant l'élection) : 55,93 Milliards $

Comme on peut le voir, les Big Pharmas ont capté une grosse part de la hausse cumulée de 144 Milliards $ de valorisation sur le secteur. Seulement, on constate également que les biotechs sont à près de 56 Milliards $ de hausse de leur valorisation. Or, on se souvient que le tweet du 21 septembre 2015 d'Hillary Clinton à propos des hausses de prix des médicaments avait fait perdre pas moins de 132 milliards de dollars de valorisation au secteur biotech. Aussi, depuis le début de l'année, les biotechs US ont perdu 165 Milliards de valorisation.

Ceci suggère que, malgré la hausse de 8,9% hier sur le Nasdaq Biotech, les investisseurs ont à peine revalorisé la moitié d'une simple communication de Clinton et seulement un tiers de la valeur détruite depuis le début de l'année. Et sans fondement, avec du recul, puisque nous savons maintenant que son programme visant à encadrer les prix des médicaments passe à la trappe. En fin de compte, Trump est en quelques sortes le sauveur que tous les investisseurs du secteur espéraient sans vraiment y croire. C'est pourtant une réalité.

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

s2Member®