News

NANOBIOTIX : première injection de NBTXR3 dans le cancer de l’œsophage

NBTXR3 a été injecté à un premier patient dans le cadre d'une phase 1 dans le cancer de l’œsophage. Un Newsflow chargé devrait suivre.

● Etude menée au MD Anderson Cancer Center

Dans cet essai, NBTXR3 est activé par radiothérapie avec une chimiothérapie concomitante. L’étude est réalisée dans le cadre de l’accord de collaboration clinique avec le MD Anderson Cancer Center de l’Université du Texas. L’étude comporte deux phases, avec un maximum de 12 patients pour la phase d’escalade de dose, puis douze patients supplémentaires pour la phase d’expansion à la dose recommandée pour la phase 2.

Cet essai inclut des adultes n'ayant jamais été traités, avec un adénocarcinome sans métastases au moment du dépistage. Le cancer de l'œsophage est actuellement la sixième cause de décès par cancer dans le monde. L'American Cancer Society estime qu'en 2020 aux États-Unis, environ 16 170 décès ont été causés par celui-ci. Seulement 20 % des patients y survivent cinq ans après le diagnostic.

● Septième indication pour NBTXR3

Il s’agit de la septième indication dans laquelle Nanobiotix teste son produit phare en clinique. Pour rappel, la biotech parisienne teste aussi NBTXR3 dans le sarcome des tissus mous, cancer tête et cou, cancer du pancréas, cancer du foie, cancer du rectum et cancer de la prostate. Dans chacune de ces indications, il est évalué soit en tant qu'agent unique activé par la radiothérapie, soit en combinaison avec d'autres thérapies anticancéreuses, dont les immunothérapies et la chimiothérapie. Dans le sarcome des tissus mous, Nanobiotix a déjà obtenu le marquage CE pour son traitement en 2019.

● Un newsflow chargé à venir

Sur le plan financier, Nanobiotix a réussi son IPO sur le Nasdaq fin 2020, ce qui lui a rapporté 113 M$. Et le semestre qui arrive sera chargé en actualité. Les résultats finaux de la phase 1 dans le cancer du foie sont attendus, ainsi que la mise à jour des résultats sur la phase 1/2 dans les métastases récurrents de la tête et du cou, des poumons ou du foie. Ce semestre, la biotech devrait aussi se lancer dans une phase 1 dans le cancer du poumon (NSCLC) avec le MD Anderson, et dans une phase 2 dans le cancer tête et cou.

Retrouvez notre Newsflow de la société dans cette Publication.

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

s2Member®