News

Quantum Genomics : une année riche en partenariat avant des résultats cliniques décisifs

L’année 2020 a été riche en partenariat pour Quantum Genomics. La société est revenue sur son actualité de 2020 et ses perspectives à venir dans une lettre aux actionnaires.

  • Cinq nouveaux partenaires et un placement privé de 20 M€ en 2020

Après un premier contrat signé pour l’Amérique du Sud en 2019 avec Biolab Sanus Pharmaceutical autour du Firibastat, des accords de commercialisation ont été conclus avec cinq autres partenaires : Orient EuroPharma (Asie du Sud-Est, Australie et Nouvelle-Zélande), DongWha Pharm (Corée du Sud), Faran (Grèce), Qilu Pharmaceutical (Chine, Hong-Kong), et Xediton Pharmaceuticals (Canada).

Tous ces partenariats ont été officialisé au cours du second semestre, qui s’est conclu en décembre par un placement privé de 20 M€. Cette levée de fonds a donné l’occasion à Otium Capital, le family office de l’entrepreneur français Pierre-Edouard Stérin, de rejoindre la société.

Grâce à ces contrats, la société a vu son cours de bourse progresser de près de 50% depuis janvier 2020. Au 31 décembre 2020, la valorisation de Quantum Genomics s’élevait à 131 M€. Et elle continue sa marche en avant. Au 13 janvier, sa valorisation s’élève à 142 M€.

  • Des résultats cliniques attendus en 2021

Le Firibastat fait actuellement l’objet d’une phase III, FRESH, menée sur 500 patients atteints d’hypertension artérielle difficile à traiter. Biolab Sanus Pharmaceuticals participe à cette étude. Le recrutement a débuté à l’été 2020. Le critère d’évaluation principal sera la réduction de la pression artérielle systolique. Elle correspond à la pression mesurée lors de la contraction du coeur, soit la plus élevée mesurée lors de la prise de la tension. Les résultats sont attendus pour la fin de l’année 2021.

D’ici là, d’autres résultats sont attendus. L’étude de phase IIb, QUORUM, recrutera 294 patients, inclus dans les 72 h après un infarctus du myocarde, et traités par angioplastie primaire. L’objectif est d’évaluer l’efficacité du firibastat dans cette indication, par rapport au ramipril. L’étude devrait livrer ses résultats au second trimestre 2021.

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

s2Member®