News

Le Rallye de Noël a commencé: à quoi s’attendre sur les Biotechs ?

Traditionnellement, le mois de Décembre est bien orienté sur les Biotechs françaises. A quoi pouvons-nous nous attendre sur le Rallye de Noël ?

Le mois de Décembre est le quatrième mois de l'année, comme pour le CAC 40 (5e mois de l'année sur le S&P 500). La saisonnalité nous montre qu'en général la première quinzaine de Décembre est plutôt orientée à la baisse. Tandis que la 2e moitié du mois est positive. Voilà pour la théorie et les statistiques.

Comportement des Biotechs françaises sur l'ensemble du mois de Décembre (2005 - 2015) :
saisonnalite-biotechs-fr-noel

Cette année 2016 tranche avec les années précédentes : les biotechs françaises sont en hausse de 4,6% sur la première quinzaine de Décembre 2016 (une telle hausse sur un début Décembre est arrivé seulement 4 fois en 12 ans). En 2014, les biotechs françaises perdaient 6,95% et elles perdaient 0,8% en 2015.

Lors des 11 dernières années, les biotechs françaises ont été en hausse 7 fois sur 11 en Décembre (65% des années). Comme on peut le voir sur ce premier graphique, qui reprend en base 100 au 01/12 de chaque année depuis 2005 l'évolution moyenne des biotechs françaises, la première quinzaine de Décembre est en général orientée à la baisse (nous allons décortiquer plus loin le comportement des biotechs françaises en 1re et en 2e quinzaine). En revanche, la deuxième quinzaine connaît généralement un comportement haussier.

Voici ce que nous observons en moyenne sur l'ensemble de Décembre (moyenne 2005-2015) :

saisonnalite-biotechs-fr-noel-moyenne

Ainsi, comme on peut le voir, c'est à partir du 15 ou du 16 Décembre que commence le Rallye de Noël... lorsqu'il a lieu (2 années sur 3 environ).

Comportement des Biotechs françaises sur la première quinzaine de Décembre (2005 - 2015) :

Comme on peut le voir sur notre graphique, seules 5 années sur 11 (45% des années étudiées) ont été positives sur la première quinzaine de Décembre. La performance moyenne est stable (+0,26%) de même que la médiane (+0,09%).

saisonnalite-biotechs-fr-noel-partie-1

Voici ce que nous observons en moyenne sur la 1re quinzaine de Décembre (moyenne 2005-2015) :

saisonnalite-biotechs-fr-noel-moyenne-1

Que s'est-il passé lorsque nous avons connu une hausse de plus de 4,6% sur la première quinzaine de Décembre ? C'est arrivé 3 fois entre 2005 et 2015 :

-en 2005: les 4 biotechs françaises cotées à l'époque progressaient de 7,02% en première quinzaine. Sur la deuxième quinzaine, elles progressaient ensuite de 1,94%

-en 2006: les 5 biotechs françaises cotées à l'époque progressaient de 10,50% en première quinzaine. Sur la deuxième quinzaine, elles perdaient ensuite 7,55%

-en 2008: les 9 biotechs françaises cotées à l'époque progressaient de 6,07% en première quinzaine. Sur la deuxième quinzaine, elles perdaient ensuite 7,60%

Pour cette année, statistiquement, les Biotechs françaises ont donc 1 chance sur 3 de connaître une poursuite de la hausse (modeste à en croire l'épisode de 2005) lors de la 2e quinzaine de décembre. Les reflux observés en 2006 et 2008 ont quand même repris plus de 75% de la hausse initiée la quinzaine précédente.

Comportement des Biotechs françaises sur la deuxième quinzaine de Décembre (2005 - 2015) :saisonnalite-biotechs-fr-noel-partie-2

Comme on peut le voir sur notre graphique, la performance a été positive 5 années sur 11 (65% des années étudiées) sur la première quinzaine de Décembre et 2 années sur 11 stable. La performance moyenne sur 11 ans a été de +2,4% alors que la médiane est stable (+0,90%).

Voici ce que nous observons en moyenne sur la 2e quinzaine de Décembre (moyenne 2005-2015) :saisonnalite-biotechs-fr-noel-moyenne-2

Quelle a été la performance en 2e quinzaine après une hausse en 1re quinzaine ? (c'est arrivé 5 fois depuis 2005)

2005 : +7,02% en 1re quinzaine ; suivi de +1,94% en 2e quinzaine

2006 : +10,49% en 1re quinzaine ; suivi de -7,54% en 2e quinzaine

2008 : +6,07% en 1re quinzaine ; suivi de -7,60% en 2e quinzaine

2009 : +2,42% en 1re quinzaine ; suivi de -4,29% en 2e quinzaine

2012 : +0,78% en 1re quinzaine ; suivi de +0,12% en 2e quinzaine

On se rend compte que l'évolution qui a suivi une 1re quinzaine en hausse (c'est arrivé 5 fois depuis 2005) a été suivi seulement 1 année sur 5 par une 2e quinzaine en hausse.

A l'inverse, après une baisse lors de la 1re quinzaine (c'est arrivé 6 fois depuis 2005) : elles ont été en hausse lors de la 2e quinzaine 4 années sur 6.

Conclusion

En définitive, le mois de Décembre est très souvent bien orienté. Mais, statistiquement, il est préférable de commencer le mois (la première quinzaine) en baisse.

Cette année, il y a peu de chance d'assister à une poursuite de la hausse en 2e quinzaine (ou alors sur une hausse modeste). La principale raison vient du fait que nous avons déjà pris 4,6% sur la première quinzaine.

Seule lueur d'espoir: un phénomène de revalorisation sur des titres qui ont chuté en 2016 (-22% en moyenne sur les biotechs françaises). Certains investisseurs peuvent ainsi faire le choix d'un positionnement tactique pour profiter de cette faiblesse des cours et anticiper un rebond en 2017. Un Rallye de rattrapage, de type opportuniste, pourrait donc avoir lieu d'ici la fin de l'année, pour profiter d'achats à bon compte.

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

s2Member®