[stock-ticker]
News

Les anciens fleurons de la Biotech française DBV et GENFIT sont au plus bas depuis 2014

Des nouvelles peu rassurantes ont fait plonger les cours de Genfit (échec en Phase 3 dans la NASH) et DBV (refus d'approbation dans l'allergie au peanut) en 2020. La France a définitivement du mal à créer des champions nationaux...

Sur ce graphique de comparaison des plus grosses Biotechs françaises depuis 2019, on remarque que début 2020, DBV et Genfit étaient respectivement la 1re et 2e Biotech française. DBV est désormais la 6e Biotech française, et Genfit arrive en 7e position.

  • La valorisation cumulée de Genfit et DBV n'est plus que de 400 Millions EUR

Sur ce graphique de valorisation cumulée de DBV et Genfit depuis 2014, on constate que leur valorisation totale est passée de plus de 2,5 Milliards EUR en 2017 à 400 Millions EUR en Août 2020. Leur valorisation cumulée est retombée au niveau de 2014.

  • DBV et GNEFIT ne représentent plus que 7% de la valorisation totale des Biotechs françaises

Désormais, Genfit et DBV ne représentent plus que 7% de la valorisation cumulée des 36 Biotechs françaises, contre pas loin de 40% en 2017.

Quand la France disposera-t-elle de succès susceptibles de tirer vers le haut ce secteur remplie de promesses ?

s2Member®