News

Tout peut aller vite en biotech, à la hausse comme à la baisse. Les exemples de DBV et de GENFIT

Après avoir créé plus de 2 Milliards d'euros de valeur pour les actionnaires entre 2013 et 2016, les deux anciennes stars Biotechs de la bourse de Paris ont déchanté... au point de revenir à leur niveau initial.

  • DBV et GENFIT : de l'euphorie au retournement

Sur ce Graphique, on observe l'évolution parabolique de la valorisation cumulée de DBV et GENFIT depuis 2013.

  • La Phase d'euphorie : 2013-2016

Entre 2013 et 2016, la création de valeur totale de DBV et de GENFIT a été de 2,13 Milliards EUR (leur valorisation cumulée étant passée de 0,162 Milliards EUR à 2,290 Milliards EUR). Tout allait alors pour le mieux : avancées favorables sur les études cliniques, refinancements avec des fonds d'investissements reconnus, perspectives de marchés juteux, courtiers avec des objectifs de cours significatifs...

  • La Phase de retournement : 2017-2020

Entre 2017 et 2020, leur destruction de valeur totale a été de -1,89 Milliards EUR (leur valorisation cumulée étant passée de 2,29 Milliards EUR à 0,401 Milliards EUR). Les choses ont commencé à se détériorer en Octobre 2017, lorsque DBV n'a pas atteint son critère d'évaluation principal (IC) en Phase 3 avec son Viaskin (-45% le 23/10/17). En Décembre 2018, DBV décevait de nouveau après le Refus de dépôt de demande d'approbation du dossier par la FDA (-70% le 20/12/18). En Mai 2020, c'est au tour de GENFIT avec la publication des résultats de sa Phase 3 (étude RESOLVE-IT) sur 1000 patients (-66% le 12/05/20).

Si on compare les valorisations actuelles par rapport au Pic de valorisation du 12/10/2017 à savoir 2,779 Milliards EUR, on constate une érosion de -2,378 Milliards EUR.

  • DBV et GENFIT : leur valorisation ne compte plus que pour 5% du total des Biotechs françaises... soit 8 fois moins qu'il y a 3 ans

Sur ce Graphique, on observe l'évolution de la part de DBV et Genfit dans la valorisation totale des Biotechs françaises depuis 2013. En Octobre 2017, ces deux valeurs comptaient pour 38% de la valorisation totale des Biotechs françaises. Désormais, en Décembre 2020, leur part n'est plus que de 5%...

On l'a vu, le parcours d'une biotech sur plusieurs années peut être sinueux. Comme quoi, les Biotechs sont à surveiller comme l'huile sur le feu: tout peut aller très vite... à la hausse comme à la baisse!

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

s2Member®