IBB
329.94
-1.33
-0.40%
XBI
83.91
-0.68
-0.80%
BIOTK.PA
1877.67
+3.76
+0.20%
NASDAQ
6426.922
+4.229
+0.066%
S&P500
2502.22
+1.62
+0.06%
^STOXX50E
3541.42
+1.83
+0.05%
AB.PA
8.29
-0.03
-0.36%
ADOC.PA
15.13
-0.15
-0.98%
ALCLS.PA
23.35
+0.04
+0.17%
DBV.PA
74
+0.48
+0.65%
ERYP.PA
23.8
-0.07
-0.29%
GNFT.PA
26.41
+1.3
+5.18%
ALHYG.PA
0.6
+0.01
+1.69%
IPH.PA
10.46
+0.02
+0.19%
NANO.PA
18.25
-0.08
-0.44%
ALNEV.PA
0.62
-0.01
-1.59%
COX.PA
9.447
-0.083
-0.871%
ALNOV.PA
0.81
-0.01
-1.22%
TNG.PA
3.33
-0.01
-0.30%
TXCL.PA
1.41
-0.04
-2.76%
VLA.PA
2.9
-0.02
-0.68%
IBB
329.94
-1.33
-0.40%
XBI
83.91
-0.68
-0.80%
BIOTK.PA
1877.67
+3.76
+0.20%
NASDAQ
6426.922
+4.229
+0.066%
S&P500
2502.22
+1.62
+0.06%
^STOXX50E
3541.42
+1.83
+0.05%
AB.PA
8.29
-0.03
-0.36%
ADOC.PA
15.13
-0.15
-0.98%
ALCLS.PA
23.35
+0.04
+0.17%
DBV.PA
74
+0.48
+0.65%
ERYP.PA
23.8
-0.07
-0.29%
GNFT.PA
26.41
+1.3
+5.18%
ALHYG.PA
0.6
+0.01
+1.69%
IPH.PA
10.46
+0.02
+0.19%
NANO.PA
18.25
-0.08
-0.44%
ALNEV.PA
0.62
-0.01
-1.59%
COX.PA
9.447
-0.083
-0.871%
ALNOV.PA
0.81
-0.01
-1.22%
TNG.PA
3.33
-0.01
-0.30%
TXCL.PA
1.41
-0.04
-2.76%
VLA.PA
2.9
-0.02
-0.68%
News

Cellectis profite d’un nouveau succès clinique pour sa plate-forme de CAR-T allogénique

Le titre Cellectis a bondi de 14,27 % vendredi 7 mai sur Euronext (14,73% pour l'ADR coté au Nasdaq), soit sa plus forte hausse depuis le 15 février, en réaction à l'annonce de la guérison d'une petite fille atteinte d'une forte agressive de leucémie. L'enfant a été sauvée grâce au produit candidat allogénique UCART19 mis au point par le groupe français. Cette petite britannique a été soignée au Great Ormond Street Hospital, établissement pédiatrique londonien de premier plan qui était déjà à l'origine du premier essai humain de cette thérapie en juin 2015. En effet, alors que le produit n'est encore ni homologué ni a fortiori commercialisé, l'hôpital a demandé à pouvoir le tester, à titre compassionnel, dans des cas de leucémie où il ne restait plus d'espoir face à l'échec de tous les autres traitements (y compris greffe de moëlle).

La guérison d'une deuxième fillette a été révélée en marge de la réunion annuelle de l'American Society of Gene & Cell Therapy (ASGCT), qui se tenait du 4 au 7 mai à Washington. La technologie de Cellectis y a été présentée à l'occasion de trois différents posters (dont le très explicite : Allogeneic CAR T-Cells Targeting CD123 Effectively Eliminate Myeloid Leukemia Cells).

L'évènement permet à Cellectis de se démarquer encore de ses concurrents tels que Novartis, Juno et Kite, qui se sont engagés sur le segment des CAR-T mais par la voie autologue : autrement dit, des traitements fabriqués à partir des propres cellules du patient, impliquant un coût nécessairement élevé. A contrario la technologie de la firme dirigée par André Choulika permet de fabriquer à grande échelle des lots de traitement pour un grand nombre de patients atteints de leucémie aiguë myéloïde, à partir d'une seule lignée de cellules prélevée sur un donneur sain. En conséquence, UCART19 pourrait bénéficier, une fois commercialisé, d'un avantage considérable en termes de prix.

Les laboratoires Servier ont acquis la licence de l'UCART 19 et, parallèlement, Servier a noué un partenariat avec Pfizer (actionnaire minoritaire de Cellectis) en vue de co-développer et distribuer le produit à l'échelle mondiale.

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


s2Member®