News

Debrief Séance BiotechBourse Europe 23/02

Les faits marquants de cette séance qui ont retenu notre attention:

  • La séance Biotech a été bien orientée : une majorité de biotechs Small & Mid caps européenes a été en hausse
  • Les biotechs françaises ont pris en moyenne plus de 3%
  • 5 sociétés françaises sont parmi les 10 plus fortes hausses de la séance Biotech
  • 5 biotechs anglaises ont été parmi les 10 plus fortes baisses en Europe
  • La majorité des pays européens a clôturé en hausse (6 sur 11)
  • 2 places boursières sur 11 ont perdu plus de 1% en moyenne (Pays-Bas et Suède); 4 pays ont pris plus de 1% (France, Danemark, Suisse et Belgique)
  • On a compté plus de sociétés en hausse de plus de 2% que de sociétés en baisse de plus de 2%
  • En France, Cellectis a signé une performance remarquée

Lors de cette séance Biotech, les 70 biotechs Small et Mid caps cotées en Europe (voir notre méthodologie en bas de page) ont progressé en moyenne de 0,47%. Pour rappel, la séance de vendredi s'était soldée par une baisse de 0,71% (voir Debrief ici). 42 des 70 biotechs européenes ont clôturé en hausse aujourd'hui (soit 60% du total). 13 sociétés biotechs Small et Mid caps cotées en Europe ont progressé de plus de 2% (10 sociétés ont perdu plus de 2%).

Cellectis signe la plus forte hausse en Europe après l'annonce de la concrétisation de son introduction sur le Nasdaq (voir nos articles Ici et Ici).

Innate, qui avait perdu 3.2% la veille, se reprend de 3.98% ce lundi. Adocia, qui avait déjà pris 2,75% la séance précédente, reprend 3,63% (la société pourrait être dans le viseur de Sanofi, voir notre article). Valneva reprend plus de 6% dans de forts volumes (le management a participé à la dernière augmentation de capital, voir ici). Nanobiotix clôture bien sa séance (voir l'annonce du recrutement du Pr. Langer).

Ailleurs en Europe, la suisse Therametrics joue au yoyo : après une baisse de 14.3% vendredi, le titre reprend 16,7% ce lundi. La suédoise Active Biotech perd 5% après avoir déjà perdu 6,2% vendredi. Pharming subit des prises de bénéfice, suite à l'annonce officielle du rachat de son partenaire Salix. Hansa Medical perd 17% après avoir déjà dévissé de 3,6% la séance précédente.

Plus fortes hausses et plus fortes baisses de cette séance Biotech du 23/02 en Europe, par titre:

seance Hebdo 230215

5 sociétés françaises sont parmi les 10 plus fortes hausses de la séance Biotech. Les biotechs danoises et suisses se distinguent également. A l'inverse, 5 biotechs anglaises ont été parmi les 10 plus fortes baisses en Europe.

GRAPHIQUE INTERACTIF - Performance par pays (séance Biotech du 23/02/15):

Suisse (7) 3,22%
Allemagne (4) -0,28%
Danemark (3) 1,64%
Espagne (5) -0,32%
France (12) 3,43%
Roy.-Uni (22) -0,94%
Italie (1) 0,00%
Hollande (1) -5,41%
Norvège (1) 0,84%
Suède (10) -1,63%
Moyenne (70) 0,47%

GRAPHIQUE INTERACTIF - Evolution des Indices BiotechBourse Européens en 2015 (màj le 23/02/15) :

5 pays sur 11 ont pris plus de 20% en moyenne (Suède, France, Espagne, Belgique et Norvège). 3 pays sont en baisse (Allemagne, Danemark et Pays-Bas).

GRAPHIQUE INTERACTIF - Evolution de notre Portefeuille BiotechBourse, entre Janvier 2011 et Février 2015 :

GRAPHIQUE INTERACTIF - Evolution de nos Indices BiotechBourse, depuis Janvier 2014 :

Retrouvez notre debrief de la Semaine Biotech (16/02 au 20/02) en Europe ici : http://biotechbourse.fr/debrief-semaine-biotechbourse-europe/

METHODOLOGIE:

  • Notre "univers" comporte uniqument des sociétés Biotechs spécialisées dans le thérapeutique
  • 70 valeurs biotechs européennes composent cette sélaction, avec une valorisation comprise entre 50 millions EUR et 1 Milliard EUR
  • Nous avons exclu celles qui ont une valorisation supérieure à 1 milliard EUR car elles ont par définition moins de potentiel (nous partons du principe qu'une biotech qui vaut 100 millions EUR par ex. peut plus facilement doubler)
  • Nous avons exclu également celles qui ont une capitalisation inférieure à 50 millions EUR, car elles sont bien souvent moins liquides, avec un marché moins significatif ou un développement plus précoce, et elles sont moins bien financées

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

s2Member®