[stock-ticker]
News

Consolidation sur les Biotechs françaises après 6 mois d’euphorie. Quelles sont les Perspectives?

Les Biotechs tricolores consolident en ce mois de Mai. Il faut dire aussi que la Saisonnalité est généralement dégradée en cette période de l'année... ce qui ne remet pas en cause le potentiel du secteur même si la vigilance doit être accrue.

  • Une consolidation après 6 mois de rattrapage du secteur
Performance des Biotechs françaises depuis Janvier 2018

Après un mois d'Avril historique qui avait propulsé les cours de 62% en moyenne (meilleure performance mensuelle depuis Mars 2006), les Biotechs françaises perdent 7% en ce mois de Mai. Il s'agit pour le moment de leur plus forte baisse en 8 mois (depuis le -11,7% d'Octobre 2019).

  • Un mois de Mai généralement mal orienté
Performance en Mai et en Juin, depuis 2005

En général, les cours sont stables en Mai avec une moyenne de -0,5% sur 15 ans. Lors des 10 dernières années, seulement 3 années ont été positives de plus de +1% (en 2014, 2015 et 2017).

Le mois de Juin est également mal orienté, avec une baisse moyenne de -4,9%.Lors des 15 dernières années, seulement 2 mois ont été positifs de plus de +1%.

  • Mai est traditionnellement le 5e plus mauvais mois de l'année
Graphiques de Saisonnalité des Biotechs françaises, par Mois (depuis 2005)

Si on se réfère à la moyenne mensuelle de chaque mois depuis 2005 : Mai est traditionnellement le 5e plus mauvais mois de l'année. Tandis que Juin est le plus mauvais mois de l'année.

Si on se réfère à la médiane mensuelle de chaque mois depuis 2005 : Mai est le 4e plus mauvais mois de l'année. Tandis que Juin est le plus mauvais mois de l'année.

Si on regarde le % de mois positifs depuis 2005, on s'aperçoit que Mai est positif dans 44% des cas (4e plus mauvais ratio) tandis que Juin est positif dans 27% des cas (plus mauvais ratio).

  • Au-delà de la saisonnalité : la sélectivité s'impose

Il est impossible de prédire l'avenir avec des données de Saisonnalité, mais cela rappelle que la sélectivité et l'aspect fondamental des sociétés doit l'emporter dans des décisions d'investissements notamment dans des périodes contrariées.

Après tout, malgré de mauvaises statistiques pour Juin, ceci n'a pas empêché certaines Biotechs cotée sur Euronext de connaître de beaux parcours ces dernières années:

+154% pour ONCODESIGN en Juin 2015
+101% pour CELLECTIS en Juin 2014
+78% pour PHARMING en Juin 2013
+62% pour BIOPHYTIS en Juin 2017
+59% pour SENSORION en juin 2015
+48% pour OXURION en Juin 2018
+31% pour TXCELL en Juin 2015
+28% pour INTEGRAGEN en Juin 2015
+27% pour EUROBIO en Juin 2017
+22% pour DBV en Juin 2015
+20% pour PHARNEXT en Juin 2018

Aussi, malgré une baisse de 7% en Mai 2020 sur les Biotechs françaises, 6 titres ont connu des ascensions de plus de 10% sur le mois: Néovacs +107%, Cellectis +53%, Poxel +21%, Acacia +16%, Theranexus +14% ou encore Abivax +10%.

Dans l'ensemble, après plusieurs années de baisse prononcée, le marché français des Biotechs reste prometteur mais la vigilance doit être de mise. Avec notamment une surveillance renforcée sur le Newsflow et la Trésorerie des sociétés.

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

s2Member®