News

VALNEVA est ouvert à des partenariats hors d’Europe pour son vaccin COVID-19

Pour adresser les marchés hors d'Europe, Valneva aura besoin de nouer des partenariats en cas de forte demande. La société réfléchit sur la manière d'y procéder, notamment aux Etats-Unis.

  • Un besoin de capacités étendues en cas de demande supérieure à 200 Millions de doses

En septembre 2020, Valneva a annoncé la signature avec le gouvernement britannique pour la fourniture d’un maximum de 190 millions de doses de son candidat vaccin inactivé, dont 60 millions de doses au second semestre 2021.

La société a par ailleurs annoncé en janvier 2021 être en discussions avancées avec la Commission Européenne pour la fourniture de 60 millions de doses de son vaccin.

Fin Janvier, Valneva avait initié la production de son candidat vaccin COVID-19 en parallèle des études cliniques actuellement en cours, en vue d’optimiser le calendrier des livraisons potentielles du vaccin.

Désormais, la société réfléchit à l'éventualité de signer des partenariats hors d'Europe pour fournir son vaccin, et notamment aux Etats-Unis.

Reuters a cité une déclaration du Directeur Financier de Valneva, en mentionnant :

"S'il est clair qu'il y aura une demande au-delà de la capacité de Livingstone (Écosse), alors nous réfléchirons très sérieusement à un partenariat potentiel dans différentes régions".

"Nous n'étions pas dans la course aux États-Unis. Nous réfléchissons maintenant très attentivement à la manière dont nous pouvons participer à l'avenir" a ajouté Lawrence à Reuters lundi.

Il faut dire que la capacité de production de son usine d'Ecosse ne sera pas suffisante (capacité de production de 200 millions de doses en 2022) pour adresser le besoin en vaccins en dehors de l'Europe, ce qui nécessite de nouer des partenariats pour accéder à ces marchés.

La société collabore déjà avec un acteur américain pour son programme COVID-19, à savoir Dynavax qui a mis au point et qui fabrique l’adjuvant.

  • Des résultats cliniques décisifs début Avril

Nous rappelons tout de même qu'avant de lancer à grande échelle la production, la société aura besoin de passer avec succès les étapes de développement clinique.

VLA2001 est actuellement le seul candidat vaccin à virus inactivé contre la COVID-19 en développement clinique en Europe. Un total de 150 adultes sains âgés de 18 à 55 ans a été recruté pour l’étude de Phase 1/2 initiée mi-décembre 2020.

Le recrutement des participants à l’étude de Phase 1/2 a été achevé. Les premiers résultats de l’étude sont attendus début Avril 2021.

Si ces résultats sont probants, une étude de phase 3 sera initiée, recrutant 4000 patients. Cet essai commencerait juste après le mois d'Avril 2021, en cas de succès de la Phase 1/2.

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

s2Member®