News

Etude sur les mouvements Haussiers et Baissiers des Biotechs françaises. PARTIE 2] Les mouvements haussiers

Depuis début 2016, les Biotechs françaises ont perdu 60% en moyenne : -26% en 2016, -23% en 2017 et -21% en 2018. Malgré ces baisses prononcées, certains rebonds ont récompensé les investisseurs positionnés au bon moment. Cet article fait suite à l' Edito précédent qui abordait les mouvements baissiers (Lien).

Ce graphique montre l’ évolution moyenne des 29 Biotechs Françaises depuis le 01/01/2016. En vert, les mouvements haussiers de plus de 15%. En rouge, les mouvements baissiers de plus de 15%. Au cours de cette analyse, seuls les cours de clôture ont été pris en compte. Par ailleurs, les 7 IPOs intervenues depuis Janvier 2016 ont été exclues.

Quelques observations sur les épisodes de hausse depuis 2016 :

-le plus frappant est le manque de rebond de plus de 15% depuis mi-2017 : aucun mouvement haussier de plus de 15% n'est intervenu en 2018 (le dernier date du 16-06-17 avec une hausse de 17% en 33 jours à partir du 7-12-17)
-la performance moyenne des épisodes de hausse entre 2016 et 2018 a été de +20.4% (médiane de +18.5%)
-on a connu 2 mouvements de hausses de plus de 15% en 2016 (+22.3% en moyenne), et 3 en 2017 (+19.2% en moyenne)
-la durée moyenne des 5 épisodes de hausse entre 2016 et 2018 a été de 70 jours (médiane de 69 jours)
-en terme de saisonnalité, 2 épisodes de hausse de plus de 15% sur 5 sont intervenus en fin d’année (Novembre ou Décembre)

2] Quelles Biotechs Françaises sont les plus sensibles aux mouvements haussiers de plus de 15% ?

Tous les titres ne réagissent pas de la même manière : certains titres sont plus sensibles que d'autres aux mouvements haussiers...

Ce tableau (cliquer pour Agrandir) reprend les évolutions moyennes et médianes (classées par ordre Alphabétique) de chaque titre lors des 5 épisodes de hausse de plus de 15% sur les 29 Biotechs françaises.

Voici les titres les plus sensibles aux 5 mouvements haussiers depuis 2016 (en médiane) :

-Titres les plus sensibles aux mouvements haussiers de plus de 15% : Sensorion (44.0% en médiane), Onxeo (36.2%), Quantum (32.7%), Nanobiotix (23.7%), DBV (22.9%), AB Science (22.5%), Genkyotex (20.5%), Innate (20.4%), Poxel (19.7%), Cellectis (19.2%), Nicox (18.0%), Genfit (17.5%), Transgene (17.3%), et Integragen (16.9%).

-Titres les moins sensibles aux mouvements haussiers de plus de 15% : Novacyt (0.0% en médiane), Oncodesign (0.3%), Erytech (1.6%),Theradiag (3.7%), Ose Immuno (5.9%), Cerenis (6.5%), Eurobio (6.7%), Neovacs (9.7%), Genomic Vision (10.9%), Abivax (12.1%), Valneva (14.1%), Adocia (14.5%), Biophytis (14.9%), et Hybrigenics (15.0%).

Conclusion : le mouvement baissier actuel est atypique en terme d'intensité et de durée

Nous avons vu dans l'article précédent que la participation des titres aux mouvements de baisse de plus de 15% est en moyenne de 94%. Autrement dit, peu de titres résistent à ces Phases de baisses significatives. Il en est de même pour la participation des titres aux mouvements de hausse de plus de 15% avec un taux moyen de 81%.

Sur les 145 points de données lors des 5 épisodes de hausse depuis 2016, seulement 24 sont en baisse. Ces 24 « exceptions » sont en baisse moyenne de 11.0%, tandis que les 121 autres points de données sont en hausse moyenne de 26.6%.

Comme point de comparaison, sur les 174 points de données lors des 6 épisodes de baisse depuis 2016, seulement 11 sont en hausse. Ces 11 « exceptions » ont été en hausse moyenne de 16.4%, tandis que les 163 autres points de données sont en baisse moyenne de 26.3%.

Autrement dit, peu de titres résistent à la fois aux mouvements haussiers mais aussi baissiers de plus de 15% (comme on peut le voir sur les deux Graphiques ci-dessous).

Tel qu'évoqué dans l'Edito précédent, les 2 derniers mouvements baissiers, entre le 13-06-17 et le 07-12-17 et entre le 09-01-18 et le 12-10-18, ont duré respectivement 177 et 278 jours (contre une moyenne de 53 jours lors des 4 épisodes précédent) ce qui en fait des mouvements baissiers particulièrement atypiques en terme de durée mais aussi en terme d’intensité (respectivement de -26.7% et de -28.7% lors des deux derniers épisodes baissiers vs -23% en moyenne lors des 3 précédents mouvements baissiers), surtout après avoir déjà perdu autant de terrain en 2016 (-26%) et en 2017 (-23%).

En tenant compte d’un point bas daté au 12-10-18 pour le mouvement baissier initié le 08-01-18, et en appliquant une durée moyenne de 70 jours de mouvement haussier (la médiane étant de 69 jours) : la date du prochain point haut nous renverrait autour de Noël. La date du max. (99 jours entre le 06-03-17 et le 13-06-17) correspondrait à mi-Janvier 2019. Il reste maintenant à confirmer le fait que les investisseurs reviennent sur le secteur tel qu'ils ont pu le faire précédemment.

– Disclaimer  Cette publication a un caractère informatif et ne constitue ni une recommandation, ni une offre d’achat, ni une proposition de vente, ni une incitation à l’investissement ou à l’arbitrage. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

s2Member®