News

Celyad et l’Institut Curie vont développer ensemble de nouvelles immunothérapies cellulaires contre le cancer

Nous adressons nos pensées les plus chaleureuses à nos nombreux lecteurs et abonnés de Belgique en cette journée où la lâcheté et la barbarie ont, à nouveau, provoqué de nombreuses victimes. Chaque vie innocente emportée à Bruxelles est une tragédie qui nous affecte tous. Nous nous concentrerons aujourd'hui sur une seule actualité, le parteneriat noué entre la société belge Celyad et l'Institut Curie de Paris. Symbole de solidarité, ce partenariat vise à soigner des personnes atteintes de cancer, quelle que soit leur nationalité. Il nous rappelle les vertus de la devise belge : "l'Union fait la Force". De tout coeur avec la Belgique.

Cotée sur Euronext Bruxelles et Paris ainsi qu'au Nasdaq, la société Celyad a annoncé mardi la mise en place d'un partenariat stratégique avec l'unité Inserm "Immunité et Cancer" (U932) de l'Insitut Curie, dirigée par Sebastian Amigorena, de l'Académie des Sciences, en vue de renforcer le développement du portefeuille d'immuno-oncologie NKR-T.

À travers ce partenariat stratégique, Celyad et l'Institut Curie vont mettre en commun leurs expertises pour faire avancer le portefeuille d'immuno-oncologie de la firme wallonne afin d'apporter aux patients atteints de cancer.

Sebastian Amigorena, directeur du futur centre d’immunothérapie de l’Institut, a indiqué : "Notre collaboration avec Celyad intervient à un moment clé dans le contexte du prochain lancement du centre d’immunothérapie de l’Institut Curie, à l'automne 2016. Celyad est bien positionné pour devenir un leader mondial dans les thérapies cellulaires pour le traitement du cancer et nous nous réjouissons de renforcer notre expertice dans ce domaine. Cette collaboration pourrait amener un réel bénéfice clinique pour les patients".

"Nous sommes fiers de notre partenariat avec l'Institut Curie, les des plus importants centres de recherche dans l'oncologie au monde". Notre programme NKR-T présente un important potentiel pour le traitement du cancer et nous voulons le développer selon les standards les plus aboutis. Cette collaboration démontre que notre technologie suscite l'intérêt des centres les plus avancés au sein de la communauté scientifique", a déclaré le PDG de Celyad, Christian Homsy.

De nationalités française et argentine, Diego-Sebastian Amigorena est devenu en 2005 un des plus jeunes membres de l'Académie des Sciences. Il est également membre de l’European Molecular Biology Organization, de la Société française d’immunologie et de l’American Immunology Association. Le Dr. Amigorena a reçu entre autres récompenses le Prix de la Fondation pour la recherche médicale (1995), la Médaille d’argent du CNRS (2005), le Prix Gallet et Breton de l’Académie de médecine (2010) ou encore le Fredrick W Alt Award for new discoveries in immunology du Cancer Research Institute de New York (2012). Les recherches menées par l'unité Immunité et Cancer permettent de mieux comprendre les mécanismes fondamentaux des réponses immunitaires, du transport intracellulaire dans les cellules du système immunitaire en passant par les aspects fonctionnels des réponses immunitaires aux tumeurs chez des modèles in vivo et à l’immunothérapie clinique chez les patients atteints de cancer.

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


s2Member®