News

TxCell s’associe à l’Université de Colombie-Britannique pour développer un traitement en prévention du rejet de greffe

Après l’Ospedale San Raffaele de Milan et le Lübecker Institut für Experimentelle Dermatologie (LIED) en Allemagne, plus tôt dans l'année, TxCell annonce la signature d'un troisième accord de R&D avec une institution de premier plan mondial dans le domaine des CAR-Tregs : la société des Alpes-Maritimes va collaborer avec l’Université de Colombie-Britannique (University of British Columbia, UBC), basée à Vancouver, pour un programme destiné à développer un produit d'immunothérapie cellulaire en prévention du rejet des greffes d'organes.

Les activités relatives à ce programme seront principalement menées dans les laboratoires de l'UBC et dirigées par le Professeur Megan Levings, avec pour objectif de démarrer dès que possible une étude clinique. En parallèle de ses activités principales de développement de produit, l’équipe d’UBC réalisera également des activités de recherche dans le domaine des CAR-Tregs dans le but d'optimiser et d'élargir la nouvelle plateforme de produits destinés à la transplantation.

Au début de l’année 2016, l’équipe du Pr. Levings a établi la première preuve de concept préclinique avec des cellules CAR-Treg humaines dont le récepteur CAR était spécifique de la molécule HLA-A2, dans un modèle de transplantation d'organes solides (relatée dans le Journal of Clinical Investigation). "La récente preuve de concept in vivo publiée par UBC dans une revue scientifique internationale reconnue a marqué un tournant majeur dans l’histoire des CAR-Tregs", a affirmé Arnaud Foussat, Vice-président Senior, Responsable des collaborations scientifiques et des alliances chez TxCell. "Contrairement aux approches basées sur des Tregs polyclonaux qui ont déjà fait l’objet d’essais cliniques, nous avons choisi de doter nos Tregs d’une spécificité antigénique via un récepteur CAR. Cette spécificité antigénique devrait accroître le potentiel des Tregs pour répondre au vaste besoin médical non-satisfait dans le domaine de la transplantation. Nous sommes honorés que le Professeur Levings ait choisi TxCell comme partenaire pour ce programme et nous sommes impatients de démarrer cette collaboration, avec pour objectif commun l'initiation d’une première étude clinique dès que possible".

TxCell dispose d’une option exclusive sur les droits relatifs aux programmes et produits développés dans le cadre de cet accord dont les termes financiers n’ont pas été divulgués.

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


s2Member®