[stock-ticker]
News

Antabio, CarThera et SafeHeal lauréats de l’Investor Conference BIOVISION 2016

Plus que jamais, départager les projets présentés à l'Investor Conference de l'édition 2016 de Biovision a été très difficile. 28 entreprises avaient été pré-sélectionnées et invitées à se plier à l'exercice -plus ou moins stressant pour les moins aguerris- d'une présentation strictement minutée, menée impérativement en anglais, face à un aéropage d'investisseurs chevronnés et un public de professionnels et de journalistes. Mais beaucoup on su faire forte impression en expliquant une rupture technologique ou en présentant un modèle pharmacoeconomique répondant à d'importants besoins thérapeutiques. Les jurés ont finalement choisi de distinguer Antabio (prix biotech), Carthera (prix medtech) et SafeHeal (prix spécial du jury) pour succéder aux lauréats 2015 Alizé Pharma, FineHeart et Kallistem.

La lutte contre les bactéries multi-résistantes avec Antabio

20160414_164251

Marc Lemmonier d'Antabio

Antabio cherche actuellement à lever une quinzaine de millions d’euros pour emmener ses premiers candidats en phase 2 d’ici 2019. Le PDG Marc Lemonnier a présenté Antabio comme une entreprise heureuse de sa dynamique actuelle, marquée par le franchissement de nouveaux jalons dans le cadre de sa collaboration avec le Wellcome Trust (deuxième fondation consacrée à la santé en termes d’actifs après celle de Bill Gates) visant à développer de nouveaux traitements contre les infections résistantes aux antibiotiques. L’entreprise progresse ainsi vers la désignation d’un candidat pour son programme d’inhibiteurs de métallo bêta-lactamases (MBL), enzymes responsables de multi-résistances aux antibiotiques tels que les carbapénèmes, et poursuit un second programme, toujours avec le soutien du Wellcome Trust, pour développer une série de molécules actives contre les biofilms de Pseudomonas aeruginosa, responsables d’infections chroniques chez les patients atteints de mucoviscidose.

Les institutions internationales et les gouvernement commencent à prendre la mesure du danger que constitue l’émergence de super-bactéries, souches présentant une capacité accrue à résister aux antibiotiques, et mettent en place des indications considérables aux programmes de R&D et des raccourcis règlementaires afin de rattraper coûte que coûte le retard accumulé depuis des années dans le développement d’antibiotiques adaptés. Une opportunité sans précédent pour les produits innovants, selon Antabio.

Améliorer l'efficacité des traitements contre le cancer du cerveau avec CarThera

20160414_164608

Frédéric Sottilini de CarThera

Pour la première fois, CarThera a réalisé l'ouverture ponctuelle de la barrière hémato-encéphalique qui protège farouchement le cerveau, interdisant à la plupart des principes actif de pénétrer dans cet organe, ce qui limite les possibilités de traitement notamment dans le gioblastome (une forme de cancer du cerveau). Fondée par le Prof. Alexandre Carpentier, spécialiste de neurochirurgie, CaThera a développé un dispositif appelé SonoCloud qui émet pendant deux minutes des ultrasons pulsés, provoquant l’oscillation de micro-bulles préalablement injectées dans la circulation sanguine jusqu’à ouvrir temporairement les barrières hémato-encéphalique et hémato-tumorale. L'ouverture dure quelques heures seulement, délai qui permet de laisser pénétrer un traitement (arrivant ainsi dans le cerveau à des concentrations 5 fois supérieure), sans exposer l’organe à des agents pathogènes. Aucun signe d'effets secondaires en ce sens n’a été observé à ce jour.

Un essai clinique de phase 1/2a est actuellement en cours pour étudier l’ouverture transitoire de la barrière hémato-encéphalique à l’aide du SonoCloud lors de séances de chimiothérapie pour glioblastomes en récidive. CarThera souhaite appliquer cette technologie à d’autres types de pathologies cérébrales pour lesquelles la BHE constitue un frein au traitement, notamment les maladies neuro-dégénératives comme Alzheimer.

Changer la chirurgie viscérale avec SafeHeal

20160414_164406

Gérard Hascoët, Président de SafeHeal

Coup de coeur du jury, SafeHeal Medical ambitionne de révolutionner la chirurgie digestive avec Colovac, une solution conçue pour réduire les complications anastomotiques et éviter le recours aux stomies chez les patients subissant une colectomie. En d’autres termes, le dispositif est destiné à permettre aux patients de reprendre tout de suite leur vie normale après une chirurgie colorectale, sans avoir à supporter un anus artificiel (pendant une durée de deux et six mois la plupart du temps). Inventé par le Dr. Charam Khosrovani, Colovac est constitué d'une gaine de dérivation flexible qui protège l'anastomose intestinale et l'isole des matières fécales. Cette gaine, peu invasive et totalement réversible, est fixée en amont de l'anastomose grâce à un mécanisme d’aspiration par le vide (vacuum). Après guérison de l'anastomose, ce qui prend environ 2 semaines, le dispositif est récupéré manuellement sans intervention chirurgicale. SafeHeal cherche à lever 4 millions d’euros pour préparer les premiers tests cliniques, ayant déjà largement validé la POC in vivo lors de multiples essais chez le porc.

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

s2Member®