News

La France compte pour 5% de la valorisation des Biotechs Européennes (contre 15% en 2015)

Le problème de la France n'est pas que nous n'arrivons pas à créer de la valeur en biotech. Nous en créons. Mais beaucoup moins que de nombreux pays européens. Ce qui constitue un obstacle puisque notre pays est de plus en plus distancé. Ainsi, en 5 ans, la France est passée de la 3e place à la 8e place en Europe en terme de Valorisations...

  • Valorisation des biotechs : La France est à la 8e place en Europe

Ce graphique reprend la valorisation des biotechs Européennes en Mars 2021, par Pays en Millions $. Comme on peut le voir, les Biotechs Danoises (51,8 Milliards $ de valorisation) et Allemandes (40,6 Milliards $) dominent largement le classement des plus grosses valorisations. La France arrive très loin derrière.

  • Classement de la valorisation des Biotechs européennes en 2010 vs 2015 vs 2021

En 2010, avec 1340 M$ de valorisation, les biotechs Françaises étaient le 5e pays en terme de valorisation parmi les 18 pays européens.

En 2015, avec 7900 M$ de valorisation, les biotechs Françaises montaient à la 3e place des pays européens.

En 2021, avec une valorisation de 8880 M$, notre pays est rétrogradé à la 8e place.

Entre 2015 et 2021, la valorisation des biotechs Françaises a certes augmenté de 980 M$. Mais le problème, et il est majeur, vient du fait que 12 pays ont vu leur valorisation augmenter davantage sur la même période - et de manière très significative pour certains pays.

Voici l'évolution nette de la valorisation des biotechs de 12 pays européens, entre 2015 et 2021 :

La valorisation des biotechs Allemandes a progressé de 48137 M$
La valorisation des biotechs Danoises a progressé de 24221 M$
La valorisation des biotechs Néerlandaises a progressé de 19134 M$
La valorisation des biotechs Anglaises a progressé de 15499 M$
La valorisation des biotechs Irlandaises a progressé de 13872 M$
La valorisation des biotechs Suédoises a progressé de 12025 M$
La valorisation des biotechs Suisses a progressé de 7804 M$
La valorisation des biotechs Norvégiennes a progressé de 4700 M$
La valorisation des biotechs Espagnoles a progressé de 4389 M$
La valorisation des biotechs Belges a progressé de 3077 M$
La valorisation des biotechs Israéliennes a progressé de 1735 M$
La valorisation des biotechs Polonaises a progressé de 1093 M$

On a donc observé au cours des 5 ou 6 dernières années un déclin prononcé, voir un certain déclassement, de la part de la France dans l'écosystème biotech européen comme le montre l'animation ci-dessous.

  • La France ne compte plus que pour 5% de la valorisation des biotechs Européennes

Les biotechs Françaises sont passées d'une part de 8% de la valorisation totale des biotechs Européennes en 2010 à 15% en 2015 et 5% en 2021.Les biotechs Danoises et Allemandes ont pris une part de plus en plus significative dans la valorisation totale des Biotechs européennes au cours des dernières années. Au point de compter désormais pour 45% de la valorisation totale en 2021 contre 24% en 2010 et 34% en 2015.

Les biotechs Danoises sont passées de 12% de la valorisation totale en 2010 à 28% en 2015 et 20% en 2021
Les biotechs Allemandes sont passées de 12% de la valorisation totale en 2010 à 6% en 2015 et 25% en 2021
Les biotechs Suédoises sont passées de 21% de la valorisation totale en 2010 à 11% en 2015 et 9% en 2021
Les biotechs Anglaises sont passées de 12% de la valorisation totale en 2010 à 15% en 2015 et 12% en 2021

Ces 4 pays comptent désormais pour 66% de la valorisation totale des biotechs Européennes.

Nous reviendrons un jour sur cet aspect essentiel : les Licornes biotechs (sociétés valorisées plus de 1 Milliard $), qui manquent cruellement à la France...

Recevez l’actualité Biotech par mail

Connexion

Tag Cloud

s2Member®